L'impôt est une question quelque peu tabou en France. Pourtant, le ministère de l'économie publie régulièrement des informations chiffrées à ce propos. L'occasion, pour certains, de se comparer à leurs proches voisins...
Fiscalité: savez-vous combien payent vos voisins ?

Tic-tac, tic-tac. L’heure tourne et certains n’auront bientôt plus l’occasion de remplir leur déclaration de revenus à temps… s’ils ne s’y sont pas déjà attelés. Et pour cause ! Cela fait maintenant un moment que la campagne de déclaration a été ouverte, rappelle RTL sur son site. L’administration fiscale permet aux contribuables de renseigner leurs informations personnelles depuis le 7 avril 2022, peu ou prou. Dans les faits, ainsi que l’a déjà expliqué Planet, certains problèmes techniques ont provoqué le verrouillage du service les jours suivant son lancement officiel.

Pour toutes les Françaises et tous les Français qui n’ont pas pu télédéclarer leurs revenus (faute d’accès à internet, par exemple), il ne reste plus que quelques jours. Il faudra envoyer le formulaire papier complété avant le jeudi 19 mai 2022, le cachet de la poste faisant foi. Pas de panique pour autant : il sera toujours possible de procéder à des corrections y compris après cette date fatidique. Seulement, cela impliquera la création et la réception d’un nouvel avis d’impôt.

Calendrier d’imposition : les dates à retenir en 2022

Du reste, les dates à retenir varient considérablement en fonction du lieu de résidence. Le calendrier fiscal est découpé par tranches départementales. Ainsi, pour tous les contribuables habitant sur le sol hexagonal il faudra télédéclarer avant :

  • Le 24 mai à 23h59, pour les Françaises et les Français habitant dans l’un des départements étiquetés n°01 à 19 (ainsi que pour les non-résidents) ;
  • Le 31 mai à 23h59, pour les Françaises et les Français habitant dans l’un des départements étiquetés n°20 à 54 ;
  • Le 8 juin à 23h59, pour les Françaises et les Français habitant dans l’un des départements étiquetés n°55 à 976

Reste à savoir combien payent les contribuables français ? Le ministère de l'économie publiait à ce propos une étude sur les dernières données valables (2019). Plus d'informations à ce propos dans notre diaporama que vous retrouverez ci-dessous.

Auvergne-Rhône-Alpes

1/13
Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, le ministère de l’économie recense 4 608 857 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -41 279 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -17 473 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -23 658 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 131 310 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 703 881 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 1 543 765 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 2 663 911 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 3 256 432 euros d’impôts au global.

Bourgogne Franche-Comté

2/13
Bourgogne Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, le ministère de l’économie recense 1 618 909 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -18 882 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -8 573 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -10 964 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 42 469 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 222 157 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 538 207 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 816 188 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 738 762 euros d’impôts au global.

Bretagne

3/13
Bretagne

En Bretagne, le ministère de l’économie recense 1 935 895 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -27 830 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -11 862 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -15 453 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 43 386 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 237 298 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 585 396 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 933 829 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 987 325 euros d’impôts au global.

Centre-Val de Loire

4/13
Centre-Val de Loire

Dans le Centre-Val de Loire, le ministère de l’économie recense 1 494 142 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -16 671 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -7 686 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -10 139 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 38 701 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 207 499 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 478 509 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 731 758 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 685 837 euros d’impôts au global.

Corse

5/13
Corse

En Corse, le ministère de l’économie recense 196 200 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -3 784 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -749 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -830 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 5 652 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 31 565 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 64 772 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 97 285 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 128 534 euros d’impôts au global.

Grand-Est

6/13
Grand-Est

Dans le Grand-Est, le ministère de l’économie recense 3 155 633 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -28 227 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -12 352 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -16 222 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 83 486 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 431 371 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 998 939 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 1 659 343 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 1 390 908 euros d’impôts au global.

Hauts-de-France

7/13
Hauts-de-France

Dans les Hauts-de-France, le ministère de l’économie recense 3 345 050 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -29 000 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -13 411 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -17 359 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 83 998 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 421 049 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 922 710 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 1 464 152 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 1 715 424 euros d’impôts au global.

Île-de-France

8/13
ÃŽle-de-France

En Île-de-France, le ministère de l’économie recense 7 151 955 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -27 517 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -11 850 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -17 092 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 215 076 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 1 547 049 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 3 698 129 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 6 959 948  euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 15 459 180 euros d’impôts au global.

Normandie

9/13
Normandie

En Normandie, le ministère de l’économie recense 1 912 897 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -22 917 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -9 747 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -12 878 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 46 821 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 246 789 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 581 817 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 888 098 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 933 936 euros d’impôts au global.

Nouvelle-Aquitaine

10/13
Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, le ministère de l’économie recense 3 604 348 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -50 983 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -20 252 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -24 502 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 81 036 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 453 247 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 1 098 650 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 1 734 556 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 1 892 742 euros d’impôts au global.

Occitanie

11/13
Occitanie

En Occitanie, le ministère de l’économie recense 359 183 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -47 461 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -16 216 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -20 615 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 78 694 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 454 761 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 1 067 458 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 1 703 066 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 1 903 436 euros d’impôts au global.

Pays de la Loire

12/13
Pays de la Loire

Dans les Pays de la Loire, le ministère de l’économie recense 2 143 831 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -25 045 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -12 108 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -16 220 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 48 967 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 259 220 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 612 352 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 993 272 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 1 139 550 euros d’impôts au global.

Provence-Alpes-Côte-d’Azur

13/13
Provence-Alpes-Côte-d’Azur

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le ministère de l’économie recense 3 163 738 foyers fiscaux, répartis en 8 catégories, selon le montant de leur Revenu fiscal de référence. C’est cet élément qui détermine l’impôt net total à payer.

La première tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 0 et 10 000 euros, payait -24 882 euros d’impôts au global.

La deuxième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 10 001 et 12 000 euros, payait -9 514 euros d’impôts au global.

La troisième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 12 001 et 15 000 euros, payait -12 255 euros d’impôts au global.

La quatrième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 15 001 et 20 000 euros, payait 88 140 euros d’impôts au global.

La cinquième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 20 001 à 30 000 euros, payait 483 701 euros d’impôts au global.

La sixième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 30 001 50 000 euros, payait 1 114 800 euros d’impôts au global.

La septième tranche, dont le revenu fiscal de référence est compris entre 50 001 et 100 000 euros, payait 1 928 280 euros d’impôts au global.

La huitième tranche, dont le revenu fiscal de référence excède 100 000 euros, payait 2 526 euros d’impôts au global.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.