S'offrir une résidence secondaire est un investissement à bien considérer. Entre le coût de l'achat et le choix de l'emplacement, la location pour la rentabiliser… Le petit coin de paradis peut vite devenir un enfer. Explications.
IllustrationIstock

Résidence secondaire : méfiez-vous des faux locataires

Propriétaire d’une résidence secondaire, vous cherchez à rentabiliser votre logement. La location est la solution. Mais voilà : en passant par des sites de petites annonces gratuites comme Leboncoin ou Vivastreet, il arrive que des demandes de réservation s’avèrent être une fraude.

Le piège le plus courant : l’arnaque, bien souvent, est toujours la même. Lors de la prise de contact, l’interlocuteur ne s’intéresse qu’au prix de la location, et vous explique qu’il préfère vous payer rapidement l’intégralité. Il revient vers vous quelques heures plus tard en vous indiquant qu’il a fait par erreur un virement d’un montant supérieur, et vous demande le remboursement de la différence. Quelques jours après, vous apprenez que le virement n’était pas provisionné. Celui-ci est annulé par la banque et votre remboursement est perdu.

Le mieux : ne procédez jamais à un remboursement sans avoir vu précédemment la personne, réclamez une caution, une pièce d’identité et procédez automatiquement à un état des lieux.

Et aussi : pensez aux sites spécialisés comme Airbnb, Abritel, HomeAway… qui disposent d’une plate-forme d’échanges et d’une sécurité de paiement.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.