Alors que le ministère des Finances avait relevé le plafond d'endettement des ménages à 35%, l'obligation d'inclure l'assurance dans le calcul du crédit décidée le 28 janvier dernier devrait faire perdre du pouvoir d'achat à beaucoup d'emprunteurs.
 Crédit immobilier : cette nouvelle mesure pourrait réduire votre capacité d'empruntIstock

Mauvaise nouvelle pour les emprunteurs. Alors que le ministère des Finances avait décidé d'assouplir les conditions de prêt aux ménages en élevant leur plafond d’endettement à 35% fin 2020, nouveau revirement du côté de Bercy. Bruno Le Maire serre la vis dans une note diffusée le 28 janvier dans laquelle il précise que le taux d'endettement devra désormais prendre en compte le capital emprunté, les intérêts, mais aussi… le coût de l’assurance. Cette prise en compte du coût de l’assurance de prêt dans les charges du crédit immobilier va faire grossir le coût global de l'emprunt et faire dépasser le taux global d'endettement à certains acheteurs. Comme le précise Capital, c'est donc un coup de massue pour les emprunteurs, qui risquent de voir leur capacité d'emprunt et leur pouvoir d'achat chuter en 2021.

"Hormis les banques en ligne, la majorité des grands établissements nationaux et régionaux n’incluaient pas l’assurance dans leur calcul d’endettement", confirme à Capital Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Selon lui, la prise en compte du coût de l’assurance emprunteur dans les charges annuelles de crédit vient annuler "le gain de pouvoir d’achat que permettait le passage à 35% d’endettement". Il estime que cela réduit la capacité d'emprunt des acheteurs. "Inclure l’assurance même à 35% d’endettement revient à permettre d’emprunter moins que sans assurance à 33%", avance le porte-parole de Meilleurtaux.

16 500 € perdus pour un couple de 40 ans en bonne santé

Pour faire la preuve de son propos, le courtier Meilleurtaux a calculé l'impact de l'intégration de l'assurance dans le taux d'endettement sur un couple de 40 ans en bonne santé qui emprunte à un taux d'1,1% sur 20 ans. En souscrivant un crédit auprès d'une banque qui n'intègre pas l'assurance dans le taux d'endettement, ils augmentaient leur capacité d'emprunt de 285 000 à 301 500 euros avec le taux d'endettement élevé à 35% fin 2020. En utilisant le contrat d’assurance de leur banque, désormais inclu dans le taux d'endettement depuis le 28 janvier, le couple revient tout simplement à la case départ, à savoir 285.000 euros de capacité d’emprunt. C'est donc une perte de 16 500 euros pour les emprunteurs dans ce cas d'espèce.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.