Une enquête réalisée par les logiciels anti-virus Symantec-Norton, publiée mardi par Le Parisien, révèle de quelle manière nous perdons le plus souvent nos téléphones. Et pas seulement.  
©Getty Images

Se faire voler son téléphone n’est pas la cause la plus fréquente de perte d’un téléphone. Les logiciels antivirus Symantec-Norton ont réalisé une étude* sur l’usage du téléphone par les Français, publiée mardi par Le Parisien. Et les résultats sont parfois surprenants. 

On apprend ainsi que 60% des sondés déclarent avoir déjà perdu leur téléphone, dont une majorité (39%) en le faisant tomber dans la rue ou dans le métro. Viennent ensuite ceux qui l’auraient perdu en l’oubliant au bureau (34%).

Plus étonnant, 17% des personnes déclarant avoir déjà perdu leur téléphone l'ont fait tomber dans les toilettes. Pour finir, 12% déclarent s’être déjà fait voler leur téléphone.

A lire aussi :Déverrouiller son smartphone avec l’oreille sera bientôt possible 

Les Français voyeuristes ?

On apprend également grâce à cette enquête que 52% des Français interrogés déclarent qu’ils pourraient "par curiosité et à l'insu du propriétaire", se servir du smartphone de leur voisin. "Ils sont un quart à ne pas exclure l'idée d'en utiliser les applications, presque autant à envisager d'y lire les emails et les SMS (22%). Enfin, 16% des Français interrogés pourraient y regarder les photos et les vidéos qui y sont stockées", précise lefigaro.fr.

Et les informations découvertes peuvent être dérangeantes, 37% des sondés assurant y stocker des informations personnelles et 34% gardant des photos ou vidéos intimes.

*Etude réalisée du 6 au 13 mars 2015 auprès d'un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 à 65 ans.

En vidéo sur le même thème : Comment sauver son téléphone portable tombé à l’eau ?  

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.