Sécurité des données : pourquoi cette application mobile populaire suscite de l’inquiétudeIstock
Sur les smartphones, l'application WhatsApp utilise des technologies de cryptage de données. Toutefois, il semble que des moyens détournés permettent malgré tout d'accéder aux données liées à ce service.

Peut-être l’utilisez-vous en famille ou entre amis, pour partager les dernières nouvelles ou bien pour échanger des photos amusantes. Peut-être en entendez-vous parler pour la première fois… WhatsApp, application mobile détenue par le groupe Meta (qui possède aussi Facebook), c ompte plus de 2 milliards d’utilisateurs quotidiens. 

Déjà mise en cause en 2023 pour des suspicions de “bug”, la sécurité informatique de cette messagerie est à nouveau en question. Plusieurs sites d’information en France, dont Pleine Vie, relayent ainsi l’inquiétude de certains utilisateurs qui craignent d’avoir vu leur application Whatsapp piratée. 

Protégés “de bout en bout”

Cependant, les technologies de cryptographie “de bout en bout” développées par le groupe américain limitent en principe ce type de difficultés. “Il n’y a (...) pas d’intermédiaires, pas même WhatsApp. Le chiffrement de bout en bout est utilisé, car grâce à lui, vos messages sont sécurisés par un cadenas. Vous êtes la seule personne, avec le destinataire, à disposer de la clé spéciale pour débloquer et lire les messages”, assurent ainsi les développeurs de l’application sur la page officielle de celle-ci.

Pourtant, un expert israélien spécialiste en sécurisation des données, Tal Be’ery et ainsi que son équipe, ont identifié des failles potentielles pour les utilisateurs qui passent par la version web de l’application (Whatsapp web). Il a notamment fait état de ses conclusions dans un article (en anglais) publié sur Medium en mai 2024

Par ailleurs, une enquête du média “The Intercept” a récemment mis en lumière une autre méthode dite “d’analyse de trafic” qui permettrait à certains gouvernements de détecter les émetteurs et surtout les destinataires de messages

Des méthodes de protection

Pour tenter de se prémunir contre ce type de faille, il existerait des astuces. Des spécialistes des technologies, comme ceux du site techadvisor.com, préconisent ainsi de supprimer les associations entre Whatsapp sur smartphone et d’éventuels sites internet. Pour cela, il faut se rendre dans les “paramètres” de son application puis “appareils connectés” et supprimer ces derniers.