Le passage au payant pour la publication d’annonces par les professionnels sur Le Bon Coin fait polémique du côté des vendeurs, selon lesquels les tarifs prévus peuvent mettre à mal leur commerce en ligne.  

L’application d’une nouvelle politique tarifaire en novembre dernier sur le site Le Bon Coin pour les détenteurs de "compte pro" et de "boutique pro" n’a pas fait que des heureux. Selon un décompte effectué par l’AFP mardi, 552 602 annonces auraient en effet disparu du site depuis ce passage au payant pour les professionnels. 

Jusque-là gratuite, une annonce publiée par les professionnels est en effet désormais facturée 3,60 euros pour deux mois d’affichage sur le site. Publier 200 annonces sur une année revient alors à 4 320 euros. Un changement qui concerne "trois univers, ceux de la maison, du multimédia et des loisirs", selon Antoine Jouteau, directeur général adjoint du Bon Coin. Des tarifs avaient déjà été appliqués aux secteurs immobilier et automobile.

Le Bon Coin va couler mon activité 

Cette hausse a rapidement agacé certains professionnels. "Le Bon Coin a sauvé mon activité mais aujourd'hui il va la couler", explique à l’AFP l'écrivain Phil Marso, qui possède une librairie à Paris, Megacom-ik, dont 80% de l'activité dépend du site. "Je n'ai plus aucune annonce contre 250 en moyenne avant (…) En France, il y a beaucoup de commerçants dans la brocante, des gens au chômage qui ont créé leur activité justement parce que Le Bon Coin était gratuit", ajoute de son côté Pierre Declerck, propriétaire de Nordtroc, un dépôt-vente de meubles et bibelots du Pas-de-Calais.

Publicité
Après publication de l’article par l’AFP, le site a voulu clarifier les choses. "Malheureusement, il existe quelques cas particuliers pour lesquels ce nouveau système de tarification manque de souplesse et ne permet plus de diffuser gratuitement et sans limite leurs annonces. Cette proportion reste toutefois extrêmement minoritaire au regard des dizaines de milliers d’entreprises qui continuent à nous faire confiance pour vendre leur produits", expliquent les responsables du site dans un communiqué publié mercredi.

Le Bon Coin reçoit 20 millions de visiteurs uniques mensuels sur Internet et mobile.

En vidéo sur le même thème : Quand Le Bon Coin remplace Pôle emploi 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet