Suite à une succession, le placement de l’argent reçu n’est pas toujours évident. Et en matière de gestion du patrimoine, les héritiers ont de nombreuses options : du livret d’épargne à l’investissement locatif.

Gestion de patrimoine : l’épargne et l’assurance vie

À la suite d’une succession, le placement de l’argent reçu doit être pensé en fonction du rendement souhaité et du taux de risque accepté. À ce petit jeu, c'est certainement l'épargne qui est la solution la moins risquée (et la moins rentable également). En matière de gestion du patrimoine, le livret A, le plan épargne logement ou encore le plan épargne entreprise sont quelques-unes des solutions d'épargne qui s'offrent à vous. L'assurance vie, notamment sur les fonds euros, est largement plébiscitée également. Elle offre une garantie du capital, une fiscalité avantageuse (notamment en cas de donation), un taux de rémunération plus intéressant que l'épargne et différents niveaux de risque.

Succession : opter pour l’investissement locatif ou boursier

Publicité
Lors d’une succession, il est également possible d’opter pour un investissement. Réaliser un investissement locatif par exemple est une solution intéressante pour se constituer un patrimoine immobilier, tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Les plus téméraires pourront également opter pour un investissement boursier. Dans ce cas, il faudra être accompagné par un conseiller en gestion du patrimoine, un banquier ou encore une société de courtage afin de limiter les risques de perte.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet