Au même titre que la tondeuse manuelle ou électrique, la tondeuse thermique a des caractéristiques qui lui sont propres. Présentation de cet outil indispensable pour entretenir le jardin et la pelouse.
©iStockIstock

Présentation du moteur d’une tondeuse thermique

Publicité

Comme son nom l'indique, la tondeuse thermique dispose d'un moteur thermique, fonctionnant bien souvent à l’essence. Elle se veut autonome, dans la mesure où elle embarque son moteur et son réservoir de carburant. C'est cette motorisation qui distingue la tondeuse thermique d'un autre équipement. Bien souvent à 4 temps, le moteur permet l'entraînement de la lame. Dans le cas d'une tondeuse autoportée ou autotractée, il va aussi garantir la propulsion de la machine. Fonctionnant généralement au super sans-plomb, le moteur de la tondeuse thermique utilise aussi de l'huile afin d'assurer sa lubrification. Selon la puissance désirée, la motorisation pourra être monocylindre ou bicylindre. En règle générale, plus la puissance sera importante, plus la consommation en essence le sera également.

Publicité

Tondeuse thermique : avantages et inconvénients

Pour l'entretien du jardin et de la pelouse, la tondeuse thermique offre de nombreux avantages. Grâce à une importante puissance, variant entre 3,5 et 17 CV selon les modèles, cette machine se montre à la fois performante et fiable. Étant très simple d'utilisation, elle est le modèle le plus utilisé par les jardiniers. Toutefois, elle présente certains inconvénients. En plus de nécessiter un entretien régulier, elle se montre à la fois polluante et bruyante. Sans compter que sa consommation en essence est généralement élevée.