Annonce choc. Selon Valérie Pécresse, le départ à la retraite à 65 ans "est inéluctable". Elle ne "comprend pas pourquoi le gouvernement ne le dit pas".
IllustrationIstock

Et si le gouvernement "cachait la vérité" sur le réel âge de départ à la retraite : Valérie Pécresse dénonce l’attitude de l’Etat

L’âge légal reste "reste fixé à 62 ans", a réaffirmé récemment le Haut-commissaire chargé de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye. "Aucune modification de l'âge minimal de départ à la retraite" n’est envisagée, indiquait de son côté Agnès Buzin. Pourtant, quelques jours plus tôt, La ministre des Solidarités et de la Santé, se prononçait en faveur d'un "allongement de la durée de travail".

Le gouvernement mentirait-il aux citoyens ?   

Alors que la réforme des retraites et les idées pour pousser les actifs à travailler plus longtemps ne cessent de faire débat, la présidente de la région Ile-de-France n’a pas hésité à déplorer le comportement de l’Etat sur le plateau de France Inter, ce lundi 25 mars : "Il ne faut pas ruser avec les Français. Il ne faut pas prendre les Français pour des canards sauvages".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.