La hausse prochaine de la contribution sociale généralisée (CSG) annoncée récemment par le gouvernement aura un impact sur les budgets des retraités. Explications. 

Une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) entrera en vigueur dès 2018, a annoncé mardi le Premier ministre, Edouard Philippe. Une mauvaise nouvelle pour les retraités qui perçoivent une pension de plus de 1200 euros par mois.

Ces derniers devront supporter cette hausse de la CSG. "Au total, 60% des retraités sont concernés par cette hausse de la CSG. Mais pour l'instant, le gouvernement n'a annoncé pour eux aucune compensation", explique Europe1.fr, qui relaie la nouvelle.

Disparition des cotisations sociales pour les salariés

Au contraire des salariés, qui verront disparaître les cotisations sociales, les retraités n’ont en effet rien de prévu pour le moment pour compenser cette hausse. Et le coût pourrait s’annoncer assez conséquent sur une année.

Publicité
Un retraité interrogé par le site d'information explique ainsi qu’avec une hausse de sa CSG de 1,7 point dès janvier 2018, il devra payer au moins 180 euros de plus sur une année. Une somme importante pour les budgets serrés.
mots-clés : Csg, Les retraites

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet