Épinglé par l'administration fiscale, Jean-Marie Bigard vient de perdre son combat face au Trésor public. Accusé d'avoir abusé d'une astuce comptable pour échapper à l'impôt, il va peut-être devoir avancer des milliers d'euros. Mais l'humoriste a-t-il seulement l'argent qu'on lui demande ? Découvrez ce qu'il cache vraiment dans ses paquets.

Jean-Marie Bigard est-il riche ? Les incroyables salaires de l’humoriste

"Je vais vous offrir le spectacle de ma vie, tous les meilleurs moments de ma carrière, mes meilleures blagues, mais aussi le stade de France, la classe", écrivait Jean-Marie Bigard sur son site internet, à l’aube de sa dernière tournée. C’était en 2018, rapporte Le Figaro. Depuis, celui qui fut l’humoriste le plus apprécié des Français, rappelle L’Express, a pris sa retraite. Après plus de 30 ans de carrière, dont certaines périodes furent plus difficiles que d’autres, il a mis un stop. Mais avec quoi part-il, au juste ?

En 2006, pour l’un des rôles les plus détonnant de sa vie, Jean-Marie Bigard est payé 250 euros la représentation. À l’époque, souligne l’hebdomadaire, il joue le Bourgeois Gentilhomme dans la pièce du même nom, de Molière. Un cachet bien peu élevé, qui correspond tout juste au minimum syndical, de l’avis du magazine. Et qui, surtout, n’est absolument pas représentatif des milles et des cents que gagne habituellement le showman connu pour son "verbe en érection". 

"En deux mois de Bourgeois, il ne gagne même pas ce que lui rapporte une soirée au Zénith", soufflait en effet Dov Yadan, son homme d’affaires aux micros de L’Express. Autrement dit, Jean-Marie Bigard touchait environ 15 000 euros par one-man-show. C’est en tout cas ce qu’il aurait gagné en incarnant le Bourgeois tous les jours de la semaine, deux mois durant. 

Une chose est sûre, Jean-Marie Bigard n’est pas pauvre. Preuve en est, il est capable de faire de très généreux dons quand il estime que la cause en vaut la peine. Comme cette fois où, pour aider un homme qu’il ne connaissait pas mais souffrait du cancer, il s’est séparé de 30 000 euros. "Je suis riche de ce que je donne", avait ensuite expliqué l’humoriste. Non sans expliquer que ses actions lui étaient "rendues à chaque fois", souligne Voici, qui présente tout de même le showman comme "ruiné". "Une semaine après, on me propose une pub à 400 000 euros. Est-ce que tu le crois ou pas ?", déclarait-il en 2019.

Toutefois à en croire les informations du Parisien, 400 000 euros ne représentent pas grand-chose par rapport à l’argent que Jean-Marie Bigard a pu brasser. Et pour cause…

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.