A la portée de tous, quelques recettes simples permettent de réduire l'appétit de l'Etat toujours prêt à taxer le contribuable, vivant ou mort !
IllustrationIstock

Transmettre en payant moins : toutes les astuces pour faciliter votre succession

Donner une partie de son patrimoine en veillant à ne pas être spolié est la meilleure façon de réduire le montant des droits de succession.

A lire aussi : Héritage : tout ce que vous devez faire avant de mourir

Personne n’aime penser à sa succession, mais mieux vaut la préparer de son vivant pour éviter que l’Etat fasse main basse sur le pécule que l’on réserve à sa famille.

En France, les droits de succession sont basés sur la part nette revenant à chaque héritier. Un abattement est ensuite appliqué sur le montant de cette part selon le niveau de parenté entre le défunt et les bénéficiaires. Cet abattement est par exemple de 100.000 euros pour un héritier en ligne directe (ascendant ou descendant). Au-delà, les sommes transmises sont taxées, jusqu’à 45% pour les gros patrimoines.

Heureusement, plusieurs astuces permettent de réduire le montant de ces frais de succession.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : À quoi servent vos impôts ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.