Le retour de vacances risque d’être salé pour les clients de certains opérateurs de téléphonie. UFC-Que-Choisir a révélé que ces derniers ont discrètement profité de l’été pour augmenter leurs tarifs. Le plus gourmand est SFR.

Les clients Bouygues, Orange et surtout SFR, ont tout intérêt à vérifier leurs factures téléphoniques à la rentrée. L’association de consommateurs UFC-Que-Choisir révèle en effet que les opérateurs ont profité de la période estivale pour augmenter le prix de certains abonnements.

Les clients SFR seront les plus impactés avec une augmentation pour les forfaits fixes et mobiles de 2 à 5 euros par mois. Il en va de même pour les clients de l’offre low cost "Red by SFR" qui verront leur abonnement coûter 1 voire 2 euros de plus par mois. Bouygues se contentera de facturer la location de sa BBox Miami, jusqu’ici incluse dans les abonnements, à 3 euros par mois. De son côté, Orange a fait passer le prix de son offre fixe "Découverte internet" de 21 à 24,99 euros par mois. Son forfait mobile "Mini" passera lui de 14,99 euros à 16,99 euros.

Ce n’est pas une première

Comme l’indique UFC, les opérateurs de téléphonie profitent souvent de l’été pour faire croitre leurs tarifs. Seulement voilà, cette année les augmentations sont plus importantes que les années précédentes. Conformément à l’article L. 224-33 du code de la consommation, les opérateurs ont l’obligation d’annoncer à leurs clients que les tarifs vont changer. La nouvelle est bien arrivée jusqu’aux abonnés, mais les mails envoyés à ces derniers étaient loin d'être équivoques.

Publicité
En effet, UFC prend comme exemple SFR qui avait choisi d’intituler son message "Souriez vous êtes surclassé". Le mail mettait en avant la possibilité d’accéder à de nouvelles options, mais l’augmentation tarifaire était quant à elle signalée en petits caractères, tout en bas. De son côté, Bouygues annonçait à ses clients la possibilité d’accéder à des dizaines de journaux et magazines, tout en se gardant bien également de mettre les prix en avant.

Les mécontents qui souhaitent changer d'opérateur, ne disposent que de 4 mois à partir du changement de tarif, Conformément à l’article L. 224-33, pour résilier leur abonnement sans frais. 

Vidéo sur le même thème : La chronique de Frédéric Simottel: Comment surfer et téléphoner moins cher pendant les vacances ? - 19/07

mots-clés : Bouygues, Orange, été

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet