Avant sa démission prochaine, le gouvernement a eu l'occasion de travailler sur une série de mesures en soutien au pouvoir d'achat des Françaises et des Français. Récapitulatif. 
Pouvoir d’achat : les nouvelles mesures du gouvernement

Les Françaises et les Français peinent à maintenir leur pouvoir d’achat. Et cela n’a rien de très étonnant ! La réponse économique à la crise sanitaire qui a frappé le pays a engendré une inflation certaine, laquelle n’a fait que s’aggraver en raison de l’offensive russe sur le sol d’Ukraine. La retour de la guerre sur le Vieux Continent, comme a déjà pu l’expliquer Planet, a considérablement malmené l’économie française, provoquant pénuries et hausses de prix, notamment sur les secteurs de l’alimentaire ou de l’énergie, mais pas que. Le bâtiment est également touché : les entreprises ont du mal à faire acheminer les bons matériaux et facturent donc plus les chantiers.

La situation, de toute évidence, a été identifiée par le président de la République et ses ministres. L’exécutif, dont le gouvernement actuel devrait bientôt présenter sa démission, a en effet prévu un panel de mesures de pouvoir d’achat pour faciliter la vie des uns et des autres. Un certain nombre d’entre elles ont d’ores et déjà été dévoilées, informe le magazine spécialisé Dossier Familial sur son site, mais ces dernières devraient pour partie être prorogées.

Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama, que vous retrouverez en conclusion de cet article.

Inflation : quel impact sur l’épargne ?

La situation économique française présente aussi un gros problème pour l’essentiel des épargnants, rappelle le Cercle des Épargnants sur son site. Cela ne devrait pas étonner les habitués des placements : l’inflation, assez mécaniquement, vient grignoter le rendement des produits et donc le pouvoir d’achat de leurs souscripteurs.

“Si l’augmentation des taux est inférieure à la hausse de l’inflation et si elle n’intervient qu’avec retard par rapport à cette dernière, les épargnants devront accepter une baisse de la valeur en euros constants de leur patrimoine financier”, alertait d’ailleurs l’économiste Philippe Crevel en mars 2022.

1 - Des aides pour l’achat de carburant ?

1/6
1 - Des aides pour l’achat de carburant ?

Parmi les aides prévues par le gouvernement avant sa démission à venir figure la mise en place d’une remise de 15 centimes par litre de carburant acheté. Le dispositif, entré en vigueur le 1er avril 2022 et devrait être prolongé au moins jusqu’à la fin du mois de juillet de la même année. Pour la suite, l’exécutif envisage des mesures plus ciblées, dont le détail n’a pas encore été dévoilé.

2 - Un nouveau chèque alimentaire ?

2/6
2 - Un nouveau chèque alimentaire ?

En mars dernier, Emmanuel Macron se prononçait en faveur de la création d’un chèque “alimentaire” pour permettre aux ménages les plus modestes et aux classes moyennes de faire face aux surcoûts engendrés par l’inflation. Le dispositif pourrait entrer en vigueur durant l’été, observe Dossier Familial sur son site.

3 - Le grand retour du bouclier tarifaire ?

3/6
3 - Le grand retour du bouclier tarifaire ?

Plusieurs coups de pouce dont les Françaises et les Français pourraient profiter cette année sont d’ores et déjà connus de ces derniers. C’est le cas du fameux bouclier tarifaire, le pavois brandi par Jean Castex pour protéger les consommateurs de la montée des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité. En avril, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de proroger le dispositif.

4 - Un petit coup de pouce pour les agents de la fonction publique

4/6
4 - Un petit coup de pouce pour les agents de la fonction publique

Plusieurs catégories de la population pourraient bénéficier d’un coup de pouce financier cet été. C’est le cas des agents de la fonction public, qui pourrait bénéficier d’une revalorisation du point d’indice, note encore Dossier Familial.

5 - Un petit coup de pouce pour les bénéficiaires de minimas sociaux

5/6
5 - Un petit coup de pouce pour les bénéficiaires de minimas sociaux

Les bénéficiaires de minimas sociaux devraient aussi bénéficier d’un certain nombre de revalorisation. Le RSA et l’allocation de solidarité spécifique (ASS) devraient en profiter, a fait savoir Emmanuel Macron. 

6 - Un petit coup de pouce pour les retraités

6/6
6 - Un petit coup de pouce pour les retraités

Emmanuel Macron a aussi prévu un coup de pouce pour les retraités, qu’il a annoncé pendant la campagne pour l’élection présidentielle. Il prévoit une ré-indexation des pensions sur l’inflation. Cela correspondrait à une augmentation de l’ordre de 4% durant l’été, ainsi que l’a déjà expliqué Planet.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.