Utilisation trop intrusive ! C'est ce que dénonce un groupe de plus de 120 personnes ce mardi au tribunal de Paris. Selon eux, les ambitions d'Enedis auraient des conséquences néfastes pour les usagers.

Les compteurs Linky face à de graves accusations : de nombreuses procédures lancées

Quel usage sera fait des données recueillies par les appareils Linky ? L’inquiétude des consommateurs ne cesse de prendre de l’ampleur. Certains dénoncent les pratiques envisagées par la filiale indépendante de distribution d'EDF, Enedis. 

Publicité

C’est pourquoi plus de 120 personnes demandent ce mardi au tribunal de Paris des mesures conservatoires contre les compteurs électriques "communiquants". Ce ne sont d’ailleurs pas les premiers à lancer de telles procédures. Mais jusqu’ici, elles n’ont guère été couronnées de succès, rappelle Le Figaro.

Publicité

Les deux avocats des requérants gardent toutefois espoir : "Si cette action prospère, ce sera un moyen pour ceux qui ne veulent pas de Linky chez eux de se placer sous la protection de la justice", indique Me Christophe Léguevaques.