Electricité : les bons gestes qu'il faudra adopter jusqu'en 2024
Un appel à la "mobilisation générale". Pour éviter les coupures cet hiver, chaque Français va devoir faire des efforts directement chez lui. Plusieurs gestes pourront être appliqués dans les prochains mois, voire même jusqu'en 2024. Voici lesquels.

Un hiver sous tension ? La question d'un black-out généralisé dans les prochains mois se pose en France, car le pays pourrait manquer d'électricité durant les périodes les plus froides. Prix au plus haut, tensions sur l'approvisionnement de gaz, parc nucléaire en partie à l'arrêt... Les raisons de s'inquiéter sont nombreuses.

RTE, gestionnaire du réseau de transport d'électricité, a donné ses prévisions mercredi 14 septembre pour le début de l'automne jusqu'à la fin de l'hiver. Le système d'approvisionnement est placé sous "vigilance renforcée" du 15 octobre au 15 avril, une première dans l'Hexagone. Invité sur BFMTV, le directeur exécutif de l'entreprise a dévoilé plusieurs scénarios pour l'hiver, dont un catastrophe : si l'hiver est très froid, à un niveau "qu'on n'a pas connu depuis plus de 10 ans, on pourrait aller jusqu'à une trentaine de jours" d'actions spécifiques imposées aux Français. En tout dernier recours, RTE pourrait utiliser le délestage automatique, qu'il définit comme "des coupures d'électricité localisées, temporaires et réparties sur le territoire". 

Electricité : une "mobilisation générale" pour préserver le réseau

Si ce scénario est "très improbable", cela ne signifie pas qu'il ne va pas falloir faire d'effort cet hiver. Le gouvernement a d'ores et déjà prévu de communiquer au mois d'octobre sur les éco-gestes à mettre en place chez soi. Ils concernent toutes les pièces de la maison et de nombreux objets de votre quotidien, qu'il faudra bientôt utiliser autrement. Si l'hiver s'annonce rude, les prochaines années pourraient l'être également. EDF, de son côté, prévoit une production électrique nucléaire tendue jusqu'en 2024. Signe qu'il faudra continuer à faire des efforts, même l'hiver terminé. 

Pour éviter les coupures dans les prochains mois, RTE appelle donc à une "mobilisation générale" en cas de tension sur le réseau et la mise en place de mesures de sobriété énergétique. De votre côté, vous pouvez adopter des gestes simples pour éviter au réseau d'être sous tension, maintenant et jusqu'en 2024. Découvrez lesquels dans le diaporama ci-dessous.

Recouvrir ses casseroles

1/5
Recouvrir ses casseroles

Laisser l'eau s'évaporer lors de la cuisson consomme plus d'énergie qu'une casserole recouverte. Ayez donc le réflexe couvercle à chaque fois que vous cuisinez.

Ne pas faire sa lessive n'importe quand

2/5
Ne pas faire sa lessive n'importe quand

Pour ne pas trop consommer, évitez de lancer votre machine à laver ou votre lave-vaisselle aux heures les plus intenses. Oubliez donc la lessive du matin, entre 8 heures et 13 heures et celle du soir, entre 18 heures et 20 heures.

Ne pas cuisiner à certaines heures

3/5
Ne pas cuisiner à certaines heures

Comme pour la lessive et la vaisselle, il est important de ne pas cuisiner aux heures les plus tendues pour le réseau électrique. Evitez donc de cuisiner entre 18 heures et 20 heures. La solution ? Préparer ses repas à l'avance, l'après-midi par exemple ou le week-end, et n'avoir qu'à les réchauffer le soir-même.

Régler le chauffage à la bonne température

4/5
Régler le chauffage à la bonne température

Nous avons tendance à surchauffer notre intérieur. Pour faire des économies d'énergie et participer à l'effort collectif cet hiver, pensez à le régler aux bonnes températures : 

- 19°C dans le salon 

- 16°C dans les chambres

- 17°C dans la salle de bain (22°c lorsqu'elle est utilisée) 

Voir la suite du diaporama

Ne pas recharger son téléphone portable avant 20h30

5/5
Ne pas recharger son téléphone portable avant 20h30

C'est un geste que vous faites quotidiennement et qu'il va falloir adapter à la situation. Pour ne pas consommer trop d'énergie, pensez à ne pas recharger votre téléphone portable avant 20h30.