Vous êtes sociétaires d'une banque mutualiste ? Vous devrez alors patienter encore quelques mois pour percevoir vos intérêts, habituellement versés en juin. Il se pourrait même que ceux-ci soient annulés… Voici pourquoi.
Parts sociales : pourquoi vous ne toucherez vos intérêts qu’en fin d’année ?IllustrationIstock

Sociétaires, allez-vous percevoir vos intérêts cette année ? Si la décision est encore incertaine, une chose est cependant sûre, vous ne les recevrez en ce mois de juin, comme à l’accoutumée. En effet, ces revenus assimilables à des dividendes pour les personnes possédant des parts sociales d’une banque mutualiste (Crédit agricole, Banque populaire, Caisse d'épargne (BPCE) ou Crédit mutuel), vont être bloqués encore quelques mois.

Votés lors des assemblées générales de chacune des caisses locales de ces groupes, les intérêts à verser aux parts sociales, n’ont pas pu être fixés cette année, rapporte Capital. En cause, la crise sanitaire. De nombreuses "AG", qui doivent légalement se tenir jusqu’au 31 mai, n’ont en effet pas pu avoir lieu. Confinement oblige, une ordonnance datée du 25 mars 2020 a "prorogés de trois mois" les délais. Ces réunions peuvent donc exceptionnellement être décalées jusqu’au 31 août prochain.

Parts sociales : la BCE recommande le report du versement des intérêts

Ce décalage de versement n’est pas seulement dû aux reports des "AG". Le 27 mars dernier, la Banque centrale européenne (BCE) recommandait en effet aux banques de ne pas verser de dividendes pendant la pandémie de Covid-19. "La BCE recommande que, au moins jusqu’au 1ᵉʳ octobre 2020, aucun dividende ne soit versé et aucun engagement irrévocable de verser des dividendes ne soit pris par les établissements de crédit pour les exercices 2019 et 2020", précise le communiqué.

Qu’entend-elle par ailleurs par dividende ? La BCE "désigne (ici) toutes les formes de versement de fonds soumises à l’approbation de l’assemblée générale".

Quel est alors l’objectif premier de la BCE dans cette demande ?

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Déclaration de revenus : le détail important pour les épargnants

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.