De nouvelles fraudes pour ne pas payer le stationnement ne cessent d'être utilisées. C'est ce que révèle le rapport sur le recouvrement des amendes et des forfaits de stationnement (FPS). Leur non-recouvrement atteint des sommes colossales.

Fausses cartes handicapées, cartes grises au nom du vendeur, immatriculations à l’étranger… Pour éviter de régler leur place de parking, les Français ne manquent pas d’imagination. En effet, nombreux sont les conducteurs peu scrupuleux ayant recours à ces pratiques frauduleuses. Tel est le triste constat des parlementaires Thierry Carcenac (PS) et Claude Nougein (LR) qui ont présenté ce mardi 17 septembre au Sénat leur rapport sur le recouvrement des amendes des automobilistes, rapporte Capital.

Le manque à gagner pour l'État est énorme puisque le non-recouvrement des amendes et des forfaits de stationnement (FPS) atteint le milliard d’euros par an !

Stationnement : quasi 30% des amendes ne sont pas payées

Au total, sur les 35,7 millions d’avis de contravention émis en 2018 (amendes de circulation et forfaits de stationnement), le taux de recouvrement des amendes forfaitaires majorées fraye les 30%. En effet, si 8 millions de FPS ont été envoyés, 2 millions ont été majorés. l'État n’en a pourtant recouvré que 26%.

Cela reflète les soucis que rencontre l’administration. Une véritable "cacophonie" selon Thierry Carcenac. Finances publiques, ministère de l’Intérieur, des Transports, de la Justice, collectivités territoriales… Toutes fonctionnent en "silo", "sans coopération" et de façon "verticale", ajoute-t-il.

Fort de ce constat préoccupant, les parlementaires préconisent deux pistes principales, note Publicsenat :

  • "un point de contact unique" grâce à la nomination d’un préfet pour la prise en charge de la coordination des différents organismes (DGFIP, ANTAI…)
  • la modernisation immédiate des systèmes informatiques, aujourd’hui obsolètes

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.