De nombreux secteurs sont impactés par l'offensive russe en Ukraine, dont l'automobile. Alors que de nombreux constructeurs possèdent des usines dans le pays, à quelles conséquences faut-il se préparer ?
Guerre en Ukraine : votre voiture vous coûtera-t-elle plus cher ?Istock

Des impacts qu'on ne peut pas encore pleinement mesurer. L'offensive russe en Ukraine a des conséquences directes sur l'économie européenne, mais aussi française. Blé, gaz, production à l'arrêt... Les prix pourraient bientôt augmenter dans de nombreux secteurs et l'automobile pourrait être concernée. Comme l'explique Auto Plus, de nombreux constructeurs possèdent des usines en Ukraine, parfois directement dans les zones de conflit et la production en est logiquement impactée.

Guerre en Ukraine : des constructeurs actifs en Russie 

Des usines pourtant situées dans le reste de l'Europe, comme en Allemagne par exemple, sont aussi impactées : "La production de véhicules sera interrompue pendant quelques jours dans les usines Volkswagen de Zwickau et de Dresde car il manque entre autres des jeux de câbles électriques qui sont fabriqués en Ukraine", précise le site spécialisé. D'autres conséquences pourraient être attendues dans les prochains jours, alors que l'Europe de l'est est aussi un marché important pour le groupe Toyota, deuxième constructeur mondial.

Une chose est sûre, le secteur automobile européen pourrait être impacté par la guerre en Ukraine, mais les professionnels ne savent pas encore dans quelle mesure. Il serait, pour l'instant, limité, à en croire le magazine Auto Plus. Selon L'Argus, en plus de Volskwagen, Renault et Stellantis comptent aussi parmi les plus exposés, car ils sont actifs en Russie. Alors que des sanctions économiques se préparent, visant directement le pays de Vladimir Poutine, les prochaines semaines diront quel impact le conflit en Ukraine et les décisions prises à l’international auront sur le marché automobile européen et, par ricochet, français.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.