INTERVIEW. Assurance auto, santé, prévention… Les offres dédiées aux plus de 60 ans, représentant plus de 25% de la population française, ne cessent de se multiplier. Devenus une cible hautement stratégique d'un point de vue démographique et financier, les seniors constituent une clientèle très disputée par les assureurs. Cette sollicitation excessive expose-t-elle les pré-retraités et retraités à plus de risques ? Faisons le point avec Fabien Soccio, porte-parole du comparateur MeilleureAssurance.
Assurances : les retraités sont-ils plus exposés aux pièges ?IllustrationIstock

Des offres séniors à profusion, un vocabulaire spécifique, des promesses de contrats adaptés à vos besoins particuliers, des tarifs divers et variés… Il est parfois difficile de s’y retrouver. Certains assureurs pourraient en profiter pour vous compter parmi leurs clients. En effet, les seniors sont leur cible privilégiée. Si l’entrée dans cette catégorie, est fixée de façon unanime à 55 ans (âge auquel les assurés parviennent à dégager de nouvelles capacités financières grâce à la fin d’un crédit immobilier par exemple), les contrats proposés diffèrent énormément, en fonction des profils. Pourquoi cette clientèle est-elle autant disputée ?

Seniors : les assureurs se les arrachent

Cette catégorie d’assurés est tout d’abord hautement stratégique, démographiquement parlant. En effet, selon l’Insee, 25,6% de la population française a plus de 60 ans et 9,2% dépassent les 75 ans (chiffres 2018). Soit plus que les moins de 20 ans (24,4% au 1er janvier 2020). Une tendance qui va s’accentuer au fil des ans.

Les seniors sont aussi des assurés fidèles, généralement sensibles aux sujets préventifs (assurance vie, obsèques…) et plus prudents que la moyenne au volant.Leurs besoins évoluent également, notamment en matière d’assurance santé. Exit les garanties maternité ou orthodontie et place à la prévention, l’optique, l’audioprothèse et l’hospitalisation, qui deviennent des enjeux majeurs.

Si certaines offres paraissent alléchantes, "elles cachent toutefois souvent des micros produits, dont vous n’avez pas besoin. Vous vous retrouvez alors avec des doublons, ou options inutiles qui peuvent vous coûter des dizaines d’euros par mois supplémentaires", constate Fabien Soccio, porte-parole du comparateur MeilleureAssurance.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Assurances : les factures vont s'alourdir en 2020

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.