Assurance : tout savoir sur la prévoyance collectiveIstock
Assurance : tout savoir sur la prévoyance collective
Sommaire

Prévoyance collective, assurance santé, mutuelle, complémentaire santé, assurance individuelle… S'il existe en France quantité de régimes et de mécanismes qui visent à assurer et à optimiser la protection sociale des personnes, il n'en est pas moins parfois complexe de distinguer leurs finalités respectives. La prévoyance collective ne fait pas exception à la règle.

Concrètement, elle prend donc la forme d'un régime de protection mis en place au sein des organisations. A l'instar des mutuelles (ou complémentaires santé), elle a pour but de s'inscrire en complément des garanties du régime obligatoire de la Sécurité sociale.

En cas d'accident de la vie engendrant une incapacité permanente à travailler, un arrêt de travail, une invalidité ou bien encore en cas de décès, la prévoyance collective constitue une sécurité essentielle qui permet notamment aux salariés, mais également à leurs familles d'être mieux indemnisés. Un régime de protection sociale qui donne ainsi aux salariés la possibilité de mieux faire face aux conséquences financières liés aux quatre risques majeurs de la vie.

Dans le détail, l'instauration d'une prévoyance collective au sein d'une organisation revient à l'employeur. Cependant, certaines conventions collectives nationales (CCN) et accords de branche peuvent l'exiger. Si vous êtes cadre, votre employeur peut, en effet, être contraint de vous assurer une couverture minimale (en cas de décès notamment). Si vous n'êtes pas cadre, ce contrat de prévoyance collective ne constitue en rien une obligation pour votre employeur. Sauf si un accord de branche ou une disposition d'une convention collective nationale l'impose.

Souscrire une prévoyance collective : quel intérêt ?

L'intérêt principal d'un contrat de prévoyance collective souscrit par une entreprise pour le compte de ses salariés tient au fait que ce mécanisme de protection social permet de mutualiser les risques (lesquels sont ainsi répartis entre tous les salariés).Les contrats de prévoyance collective peuvent être adressés à tous les collaborateurs salariés. Et ce, quels que soient leur âge, leur état de santé ou bien encore leurs revenus. L'idée sous-jacente de la prévoyance collective c'est donc aussi de tabler sur la solidarité au sein d'une même organisation et de s'inscrire, de ce fait, dans la continuité de la protection proposée par la Sécurité sociale.

Prévoyance collective : une meilleure protection à moindre coût ?

Généralement négociés par les partenaires sociaux, les contrats de prévoyance collective permettent aux salariés de bénéficier d'une protection sociale complémentaire plus intéressante. Mais ce qui revêt également un caractère significatif, c'est aussi son prix. La mutualisation - qui permet de diminuer les coûts de cette protection complémentaire - permet aussi de diminuer les montants individuels de cotisations. Sans compter que, dans le cadre d'une prévoyance collective, l'employeur est souvent amené à participer à hauteur de 50%.

Toujours sur le volet financier, le fait de disposer d'un contrat de prévoyance collective vous permet de bénéficier d'une faveur fiscale. Les cotisations liées à ce régime étant déductibles de vos revenus imposables (dans le cas où votre adhésion à ce type de contrat aurait été imposée).

Des garanties optimisées, des coûts revus à la baisse… Les contrats de prévoyance collective offrent de nombreux avantages. Des avantages que les conjoints des salariés peuvent également obtenir en bénéficiant des mêmes garanties.

Prévoyance collective, mutuelle santé… Comment faire le bon choix ?

Si vous disposez en tant que salarié d'un contrat de prévoyance collective, peut-être vous interrogez vous sur l'intérêt de souscrire, en plus, un contrat auprès d'une mutuelle. Laquelle vient également s'inscrire en complément des prestations de la Sécurité sociale. Sauf que dans les fait, les deux contrats se complètent.

Une mutuelle (ou complémentaire santé) a pour but d'optimiser l’indemnisation de soins. A l'inverse, une prévoyance collective a pour objectif de venir compléter les revenus d'un collaborateur salarié dans le cas où ce dernier serait confronté à un des quatre risques majeurs de la vie. Une prévoyance collective inclut le plus souvent le versement d'une rente ou d'un capital en cas de décès du salarié. Et si la mutuelle santé se révèle obligatoire pour toutes les sociétés, le fait de souscrire un contrat de prévoyance collectif ne l'est pas et relève, là encore, du choix de votre employeur.

Nos conseillers Planet + vous aident à choisir votre contrat de prévoyance