INTERVIEW. L'épreuve d'immunité a été fatale pour Pauline, éliminée lors du dernier épisode de "Koh-Lanta" sur TF1. Discrète sur le camp, l'ex-Miss et championne de karting a su gagner la sympathie de ses coéquipiers. Retour sur son aventure avec Planet.
Pauline (Koh-Lanta, Le totem maudit) : "citation interview"© A. ISSOCK/ALP/TF1Service de presse
Sommaire

Pauline handicapée par son bracelet noir

"Koh-Lanta, c’était pour moi une superbe expérience". Après 25 jours de survie, Pauline est loin d’avoir perdu le sourire malgré son élimination à l’épreuve d’immunité face à Anne-Sophie. Pourtant, rien ne prédestinait la responsable en communication de 24 ans à connaître un tel destin.

Dès les premiers jours d’aventure dans l’archipel de Palawan (Philippines), Pauline Pourchaire ne s’attendait pas à hériter du bracelet noir. Un véritable cadeau empoisonné cédé par Lili, première éliminée de Koh-Lanta, Le totem maudit. "C’était difficile parce que j’ai tout fait pour éviter ce bracelet. Après seulement 24 heures, je l’ai à mon poignet", regrette la candidate auprès de Planet. "J’avais un peu la pression avec ce bracelet, mais j’ai essayé de m’en sortir comme je pouvais".

Malgré cet obstacle sur son parcours, la championne de karting et troisième dauphine de Miss Côte d'Azur 2017 n’a pas eu peur de relever ce nouveau challenge. "Avec mon frère, on a été élevés comme ça", nous avoue la sœur du pilote de F2 Théo Pourchaire, tous deux encouragés par leurs parents depuis leur enfance. "Du moment que l’on a quelque chose en tête, ils nous motivent tous les jours à nous dépasser".

Seulement là, à des milliers kilomètres de l’Hexagone, Pauline devait se battre toute seule pour survivre. Et, surtout, sauver sa place chez les verts, puis les rouges (Cadlao). "Pour m’en sortir, il fallait que je puisse entrer dans des stratégies et me faufiler quand il le fallait, parler aux autres", nous affirme la candidate. De nature discrète et casanière, l’ex-pilote a préféré miser sur la stratégie pour aller le plus loin. "J’ai vraiment été plus stratège que sportive", estimant que "mon côté sociable m’a aidé à aller jusqu’à la réunification".

Voir cette publication sur Instagram

Ses amitiés et moments de rigolade (pas vus à la télé) sur le camp

Voir cette publication sur Instagram

L’heure de la réunification a sonné comme un nouveau départ pour Pauline, libérée de son bracelet noir. L’occasion de pouvoir enfin vivre une aventure différente et de retrouver ses alliés. "J’ai trouvé des aventuriers avec qui je m’entendais très bien et je ne pensais pas du tout que cela m’arriverait", acquiesce la championne de karting pour Planet.

À l’image de son amitié avec un ex-membre de la tribu verte. "La personne que j’avais le plus hâte de retrouver, c’était Nicolas. On avait noué des liens très forts chez les verts", concède Pauline. "C’est vraiment quelqu’un de gentil et droit". Ce qui n’a pas empêché le gérant d’un magasin de sport de faire rire ses camarades avec son humour coquin et décalé.

"Les blagues de Nicolas sont quand même incroyables. Il pourrait faire un one-man-show", s’amuse la sublime blonde, se remémorant leurs premiers jours d’aventure catastrophiques. "Nicolas était debout toute la nuit à nous raconter des blagues qui ne peuvent pas passer à l’antenne", révélant un moment insolite jamais vu à l’écran. "On était vraiment explosés de rire. C’est un peu ce qui nous a sauvé notre moral". Pas étonnant que la candidate espère (secrètement) voir un ex-membre de l'équipe des verts remporter cette saison de Koh-Lanta.  

Voir cette publication sur Instagram

Une aventurière aussi populaire que son frère pilote

Pour Pauline, les rires ont laissé place aux larmes après son échec à l’épreuve d’immunité. Un coup dur pour l’ancienne reine de beauté, partagée entre deux sentiments. "On est un peu soulagés quelque part, mais en fait, c’est vraiment une sensation bizarre. Notre quotidien du moment s’arrête et on retourne à la vie de tous les jours, c’est assez brutal. Ça fait mal sur le moment", estime l'apprentie naufragée auprès de Planet.

Depuis plusieurs mois, l’aventure Koh-Lanta a permis à l’ex-étudiante de l’Institut Européen de Journalisme de recevoir le soutien de nombreux fans. Mais d’aussi d’anciennes Miss, camarades d’école et adversaires de course. "Les gens continuent à regarder ce que l’on fait, ils voient notre évolution et ils sont contents pour nous".

Une incroyable popularité que Pauline a parfois du mal à réaliser, allant jusqu’à voler la vedette à son petit frère. "La dernière fois, on se baladait dans un centre commercial, il y a 2-3 personnes qui m’ont arrêté pour faire une photo avec moi, et non avec mon frère", sourit-elle. "Ça m’a fait bizarre, ce sont souvent les enfants qui me reconnaissent vachement parce qu’ils sont fans de l’émission".

Par ailleurs, Pauline songe déjà à de nouveaux objectifs grâce à son passage dans le jeu d'aventures de Denis Brogniart. "J’ai décidé d’ouvrir une chaîne YouTube pour faire des émissions sur le sport automobile, suivre la carrière de mon frère et faire découvrir mon milieu avec des sportifs". Peut-être une future carrière de vidéaste ou animatrice d’Automoto qui se profile à l’horizon…

Voir cette publication sur Instagram

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.