La rivalité entre Manuel Valls et Emmanuel Macron a rythmé tout ou partie de la fin du quinquennat de François Hollande. Mais avant de se détester (et de se réconcilier ?), les deux hommes s'appréciaient assez pour que Manuel Valls insiste pour l'avoir au gouvernement…

Il lui a ouvert les portes du pouvoir. Et de toute évidence, il en est fier ! Manuel Valls, qui a longtemps détesté le chef de l'Etat, n'hésite pas dorénavant à se féliciter d'un "coup de génie". De quoi parle-t-il ? Du jour où il a insisté auprès de François Hollande - "qui était déjà assez convaincu", précise-t-il tout de même - pour faire entrer Emmanuel Macron au sein de son gouvernement. 

L'ancien Premier ministre, qui s'est aussi exprimé sur Lionel Jospin et Jean-Luc Mélenchon, a pris la parole sur le plateau de BFMTV, le dimanche 13 septembre 2020. Il était invité par Ruth Elkrief, rappelle Le Point, et c'est avec elle qu'il s'est confié au sujet de l'arrivée du futur chef d'Etat sous sa houlette. Avant cela, il était secrétaire général adjoint de l'Elysée. "Après, ça s'est cassé", commente d'ailleurs la journaliste. Et Manuel Valls de balayer ça d'un revers de main : "Oui, mais ça, c'est la vie politique".

Pour Manuel Valls, Emmanuel Macron a toujours visé François Hollande

"J'ai quand même raconté pendant des semaines à François Hollande qu'Emmanuel Macron ne me visait pas moi, il le visait lui", poursuit l'ancien socialiste - qui jugeait d'ailleurs que le Parti Socialiste devait se débarasser de ce nom. Déjà à l'époque, et c'est peut-être là le fameux "coup de génie" dont il se vante, Emmanuel Macron "voulait être président de la République". Pourtant, il le sait bien : cela ne suffit pas. Sans quoi, lui même n'aurait pas eu à faire le deuil de son envie d'Elysée. 

Emmanuel Macron a "joué et gagné", juge l'ancien député de l'Essonne, qui estime tout de même qu'il a eu droit à un contexte particulier. "Il y a eu les circonstances : la chance, la primaire de la droite, les affaires qui ont touché Fillon, le choix décisif de François Bayrou, la primaire de la gauche", liste-t-il.

Mais, plus que tout, si Manuel Valls se félicite d'avoir accueilli Emmanuel Macron au sein de son équipe gouvernementale, c'est en raison de la façon dont les choses ont pu tourner depuis…

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.