Ecouter l'article :

La saison hivernale approche à grands pas et les questions autour du protocole sanitaire se multiplient. Comment doivent se préparer les stations de ski ? Le masque viendra-t-il s'ajouter à votre équipement de ski ?
Masque : devrez-vous aussi le porter aux sports d’hiver ?IllustrationIstock

Combinaison, bonnet, gants… et masque de protection : tel devra être votre nouvel accoutrement aux sports d’hiver. Après avoir dû supporter le masque sous la chaleur estivale durant les vacances d’été, voilà qu’il vous accompagnera aussi en montagne. Il est devenu l’accessoire à ne surtout pas oublier pour éviter la propagation du coronavirus.

Alors que les premières réservations dans les stations de ski commencent à affluer, l’organisme de promotion du ski et de la montagne, France Montagnes, tient à rassurer. Il a ainsi publié un "parcours client" détaillant le protocole sanitaire en vigueur pour les mois à venir.

Montagne : masque obligatoire sauf sur les pistes ?

"Il faut dire aux skieurs qu’ils peuvent venir en toute sécurité. On met tout en place pour les accueillir sereinement et de façon responsable", a assuré au micro de France Bleu Jean-Marc Silva, président de France Montagnes. Le protocole est simple : comme partout ailleurs, le port du masque est obligatoire dès 11 ans. Et ce, aussi bien dans les navettes, chez le loueur de matériel ou encore au sein de tous les espaces clos des stations.

Il l’est également durant les cours de ski, lors des rassemblements, soit avant le début et à la fin des cours.

Comme l’indique France Montagnes, du gel hydroalcoolique sera aussi systématiquement mis à disposition des clients dans tous les espaces clos communs de la station.

Qu’en est-il par ailleurs des télécabines, où de nombreux skieurs s’entassent parfois pour rejoindre le haut des stations ? "Il faudra juste être vigilant", note Jean-Marc Silva."La pratique des sports de glisse est une pratique de plein air, où l’équipement (gants, skis, bâtons…) favorise les gestes barrières", tente-t-il de rassurer.

De fait, les skieurs et autres amateurs de glisse ne seront pas forcés de porter un masque de protection sur les pistes. Ils devront tout de même en avoir un sur eux, afin de pouvoir le mettre dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.