Accusé de "corruption de mineur de plus de 15 ans", Jean-Marc Morandini pourrait faire l'objet d'une lourde condamnation. Mais le présentateur phare de CNews pourrait-il vraiment finir derrière les barreaux ?
Jean-Marc Morandini va-t-il aller en prison ?AFP

"En France, on pardonne tout aux gens qui font de l'audience...", assène "un concurrent" de CNews dans les colonnes du Parisien. Il parle bien évidemment de Jean-Marc Morandini, qui cumule parfois jusqu'à trente heures d'antenne sur la chaîne, en une semaine. Un chiffre "vertigineux", note le quotidien, qui s'explique par la multitude d'émissions auxquelles le présentateur à droit : Crimes, mais aussi Urgences ou Retrouvailles. L'animateur fait partie des coqueluches de la 12.

Pourtant, après son renvoi d'Europe 1, d'aucuns auraient pu penser que la carrière de Jean-Marc Morandini connaîtrait un coup d'arrêt, souligne le journal régional. Et pour cause : à l'été 2016, Les Inrocks publient un long dossier sur l'animateur. Il est depuis accusé de "corruption de mineur de plus de 15 ans". "Présomption d'innocence jusqu'au bout", répète un dirigeant du groupe Canal + au Parisien, que le titre de presse suspecte de s’intéresser au moins autant aux données Médiamétrie qu'au respect du droit.

D'après Voici, les faits qui lui sont reprochés seraient survenus entre l'année 2009 et l'année 2013. Deux adolescents ont porté plainte : le premier, dit avoir reçu des SMS à caractère sexuel, dans lesquels Jean-Marc Morandini lui décrit une scène de fellation "très explicite", note le tabloïd. Le second, âgé de 16 ans, l'a poursa part accusé de l'avoir attiré dans un "traquenard". Invité à rejoindre le présentateur à son domicile dans le cadre d'un casting, il déclare avoir fait face à des requêtes obscènes. Jean-Marc Morandini lui aurait demandé de se déshabiller et de se masturber devant lui.

Que risque Jean-Marc Morandini ?

Depuis, le premier plaignant a décidé de retirer sa plainte, mais il maintient ses accusations. Il n'empêche, affirme le journal people : sous peu, Jean-Marc Morandini va "se retrouver devant les tribunaux". Sur la base de son expérience professionnelle, le célèbre avocat pénaliste Joseph Cohen-Sabban éclaire Planet sur les risques qu'encourt l'animateur. IL n'a cependant pas pu consulter le dossier, n'étant pas le conseil de l'un ou l'autre des partis.

"A ma connaissance, Jean-Marc Morandini est poursuivi uniquement pour 'corruption de mineur de plus de 15 ans. Cela signifie donc qu'il risque jusqu'à 5 ans de prison – sept, si les mineurs n'avaient pas encore 15 ans au moment des faits – ainsi qu'une amende conséquente. Sans oublier, bien sûr, les éventuels dommages et intérêts qu'il pourrait être condamné à verser, sous réserve qu'il soit reconnu coupable", explique d'abord l'avocat, pour qui ce scénario demeure tout de même très improbable.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.