Ecouter l'article :

Selon l'étude du comparateur d'assurances lesfurets.com, c'est en Ile-de-France que l'on compte le plus de mauvais conducteurs(16%). Suivent l'Auvergne-Rhône-Alpes, avec 14% de mauvais conducteurs, et les Hauts-de-France qui en comptent 10%.
Dans quelles régions françaises conduit-on le plus mal ?Istock

Qui sont les plus mauvais conducteurs en France ? C'est ce que révèle la dernière étude du comparateur en assurances lesfurets.com, qui s’est basé sur plus de 5 millions de devis en assurance automobile, effectués entre janvier 2019 et novembre 2020, pour connaître la proportion de Français pouvant être considérés comme des "mauvais conducteurs". Comme le rapporte Capital, qui relaie l'étude, c'est donc en Ile-de-France que l'on compte le plus de mauvais conducteurs (16%). Suivent sur le triste podium l'Auvergne-Rhône-Alpes, avec 14% de mauvais conducteurs, et les Hauts-de-France qui en comptent 10%.

À l'inverse, c'est dans le Centre-Val-de-Loire (3,7%), en Bretagne (4,1%) et en Bourgogne Franche-Comté (4,1%) qu'il y a le moins de mauvais conducteurs selon lesfurets.com. L'étude du comparateur en assurance révèle que 58% des mauvais conducteurs ont déclaré au moins un sinistre responsable ou partiellement responsable au cours des deux dernières années. Ils sont 26% à s'être vus résilié leur contrat d'assurance au cours des trois dernières années et 26% à avoir même vu leur permis de conduire suspendu.

70% des mauvais conducteurs sont des hommes

Concernant leur profil, on apprend que 70% des mauvais conducteurs sont des hommes, en majorité sans enfants (67%), célibataires (58%), et salariés (50%). Les 18-25 ans (35%) et les 26-35 ans (30%) sont les deux tranches d’âge où l’on retrouve le plus de mauvais conducteurs. Leurs profils peuvent être refusés par les assureurs même si certains d'entre eux ont choisi de se spécialiser dans l'assurance de ces conducteurs malussés ou résiliés.

Vidéo : Les Français sont toujours dangereux au volant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.