La guerre qui fait rage en Ukraine depuis plusieurs jours a donné naissance à un véritable élan de solidarité mondial. Mais soyez vigilants, car derrière certaines campagnes de dons se cachent des escrocs sans scrupules à qui vous feriez mieux de ne pas donner votre argent. Voici comment les reconnaître.
Dons pour l'Ukraine : comment éviter les arnaques ?Istock

Depuis jeudi 24 février 2022, jour 1 de l’invasion russe en Ukraine, les appels aux dons à destination de la population locale se multiplient… Et de nombreux anonymes, bouleversés par le sort des Ukrainiens, ont déjà mis la main au portefeuille pour tenter d'apporter, à leur échelle, une aide à ces victimes de la guerre.

Mais parfois, leur générosité est une aubaine pour de véritables escrocs. En ligne, via des cagnottes, des formulaires de dons, ou même des faux comptes sur les réseaux sociaux, des individus peu scrupuleux peuvent tenter de vous soutirer de l’argent, en prétextant vouloir aider les Ukrainiens. "Le premier jour du conflit, nous avons repéré près de deux mille e-mails frauduleux en lien avec les événements ukrainiens", explique Bogdan Botezatu, directeur de recherche chez Bitdefender, une société de cybersécurité, au journal Le Figaro.

La vigilance est donc de mise si vous souhaitez, vous aussi, apporter votre aide financière aux victimes du conflit.

Mais heureusement, il existe des moyens de détecter ces arnaques.

Attention au phishing

Selon une étude de Bitdefender, l’une des arnaques repérées ces derniers jours en lien avec la situation en Ukraine se présente sous la forme de phishing, une technique “classique” des escrocs en ligne. Elle consiste à récupérer vos données bancaires en vous adressant des mails, souvent alarmistes, dans lesquels, par exemple, un citoyen ukrainien va vous supplier de l’aider financièrement à quitter son pays. Selon Bitdefender toujours, des milliers de mails de ce type auraient été envoyés ces derniers jours aux quatre coins du monde, depuis des adresses IP situées aux Pays-Bas.

Sur les réseaux sociaux

Il faut également être vigilant sur les médias sociaux, où certains arnaqueurs n’hésitent pas à s’emparer des comptes d’utilisateurs ukrainiens pour harceler leurs contacts de demandes d’argent nécéssaires à leur “survie” ou à leur fuite.

Des fausses organisations

D’autres escrocs peuvent vous proposer de participer à des campagnes de dons, ou des collectes de fonds, sur des sites, qui, en apparence, ressemblent à ceux d’organisations humanitaires. Sauf qu’ils n’acceptent que le paiement par cryptomonnaie, ou sur PayPal, et ne mentionnent jamais leur véritable identité.

Les bons réflexes si vous souhaitez faire un don

Pour l’entreprise de cybersécurité Bitdefender, il est plus prudent de réaliser ces quelques vérifications simples si vous souhaitez effectuer un don sécurisé et fiable.

  • Si vous recevez une demande d’aide financière de la part d’une personne que vous connaissez, assurez-vous qu’elle est dans le besoin, et contactez-là via un autre médium, pour vous assurez que son identité n’a pas été usurpée.
  • Ne répondez à aucune sollicitation émanant d’individus ou de groupes que vous ne connaissez pas.
  • Enfin, adressez vous plutôt à des ONG et organismes qui sont connus et habitués à ce type d’opérations, comme la Croix Rouge, l’Unicef, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés....

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.