Une vidéo mise en ligne mardi soir menace directement la France de tueries sur son sol. Plus de détails.

La propagande de l’Etat Islamique est particulièrement rôdée en termes d’impact numérique. Dans une vidéo diffusée mardi soir sur Internet, c’est par la voix d’un djihadiste francophone que Daesh appelle aux meurtres de civils français. Le jeune homme, assis dans sa voiture, Kalachnikov à l’épaule, appelle à la vengeance en représailles des frappes aériennes qui ont été menées par la coalition internationale.

Lire aussi : Pourquoi diable des adolescentes partent faire le djihad en Syrie ?

Ce mercredi matin, la vidéo n’a toujours pas été authentifiée par les services français mais un spécialiste des questions islamistes, Romain Caillet, a fait remarquer sur Twitter que l’homme figurait déjà sur des vidéos précédentes comme l’a repéré Le Parisien.

Mohamed Merah en référence

Dans son discours, le jeune homme prévient le peuple français : "vous aurez autant de meurtres, comme l’a fait notre cher frère Mohamed Merah, que de bombes que vous avez lâchées en Irak et au Sham".

Poursuivant avec un léger accent méridional, le djihadiste présumé martèle : "Nous allons nous venger pour tous les frères que vous avez tués. (...) Vous croyez être en sécurité, que ce soit en France ou dans tous les pays. (...) Nous allons lancer des appels à tous les frères qui vivent en France pour tuer n'importe quel civil... Vous ne serez jamais à l'abri. Vous allez le regretter".

Lire aussi : Assassinat d’Hervé Gourdel : pourquoi la décapitation ?

Publicité
Ce message fait suite à celui lancé en septembre par Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’Etat Islamique, dans lequel il appelait ses partisans à tuer des civils français ou américains. Quelques jours plus tards, Hervé Gourdel mourait décapité.