Revue du web
Avec Atlantico
Ce dimanche marque les 15 ans des attentats du 11 septembre. Un événement au cours duquel l'opinion publique a découvert et pris la mesure du projet de l'islamisme politique. Pourtant, celui-ci remonte à la fin du XIXème siècle et constituait davantage, à ses débuts, un affrontement interne au sein du monde musulman plutôt qu'avec l'Occident.
Revue du web
Avec Atlantico
Après l'Arabie saoudite, le Koweït et le Marco, l'auteur poursuit son feuilleton, "avec des amis comme ceux-là, pas besoin d'ennemis", concernant les pays qui appuient ou encadrent l'expansion de l'islam chez nous mais persécutent les convertis au christianisme chez eux..
Politique
Avec Causeur
Une démocratie libérale peut-elle limiter la liberté des mœurs dans l’espace public?
Revue du web
Avec Atlantico
On sait qui a composé la musique pour ces pas de danse : l'islamisme porteur de mort.
Société
Avec Causeur
C’est le burkini qui menace le pacte républicain, pas les arrêtés
Revue du web
Avec Atlantico
On sait qui a composé la musique pour ces pas de danse : l'islamisme porteur de mort.
Revue du web
Avec Atlantico
Si l'Etat islamique en vient à envoyer des enfants faire sauter des bombes, ce n'est pas parce qu'ils n'ont plus de soldats. Mais c'est qu'une autre menace émerge sur les terres tenues par les islamistes, celle d'une nouvelle génération allaitée à la doxa de ses pères.
Revue du web
Avec Atlantico
Si l'Etat islamique en vient à envoyer des enfants faire sauter des bombes, ce n'est pas parce qu'ils n'ont plus de soldats. Mais c'est qu'une autre menace émerge sur les terres tenues par les islamistes, celle d'une nouvelle génération allaitée à la doxa de ses pères.
Vidéos A la une
Lundi, un policier et sa compagne ont été tués en région parisienne, par un homme se revendiquant appartenir à l'Etat islamique. Ce qui relance une fois de plus la polémique sur l'effet de l'islam dans notre société. Mais l'on se demande également si le gouvernement est encore apte à nous protéger. Pour Laurent Neumann, il est important de mettre des mots sur chaque situation, mais les propos démagogiques qu'on entend à chaque drame ne sont pas justifiés. Il souhaiterait que les responsables politiques, surtout ceux dans l'opposition, expliquent aux Français que le risque zéro n'existe pas. Eric Brunet, lui, blâme la politique pénale de Christiane Taubira. Sa philosophie de la sanction en France va à l'encontre de la situation actuelle. Il faudrait donc revoir nos mesures de prévention et de sanction. - Bourdin Direct, du mercredi 15 juin 2016, sur RMC.
International
Une attaque au couteau a fait au moins un mort ce mardi matin dans une gare de la région de Munich (Allemagne). Le mobile pourrait être "islamiste". 
Vidéos A la une
Une "minorité" salafiste serait en train de remporter "la bataille idéologique et culturelle" sur l'islam, d'après les déclarations de Manuel Valls lors d'une table ronde sur l'islamisme et le populisme ce lundi. Cette branche rigoriste de la religion musulmane concerne 15.000 pratiquants sur les deux millions de musulmans recensés en France. Issue du sunnisme, elle défend une interprétation fondamentaliste du Coran, sans pour autant prôner la violence pour y parvenir, contrairement au jihadisme.
Vidéos A la une
Comme les Français se rendant place de la République, à Paris, après les attentats du 13 novembre, les Belges, à leur tour touchés par la folie terroriste, sont spontanément venus se recueillir et chercher un peu de chaleur place de la Bourse, à Bruxelles, mardi soir. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
La sociologue Ouissa Kies, qui travaille depuis un an à la prise en charge des personnes radicalisées en prison, nous explique en quoi va consister le programme de déradicalisation mis en place à partir de ce lundi dans deux prisons françaises. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité."
Vidéos A la une
Un Centre d'action et de prévention contre la radicalisation des individus (Capri) a été lancé samedi à Bordeaux pour repérer et prendre en charge les personnes en voie de radicalisation islamiste par un collège d'experts psychologues et de représentants religieux.
Vidéos A la une
Vendredi matin, une prise d'otage a eu lieu à Bamako, la capitale malienne. C'est l'hôtel Radisson qui a été ciblé, essentiellement...
Vidéos A la une
YAOUNDÉ - 3 juillet 2015 - Après l'Angola et le Bénin, François Hollande a achevé vendredi au Cameroun sa tournée éclair en Afrique. Sujet principal de conversation avec Paul Biya, l'inamovible président camerounais, la menace Boko Haram. Depuis plus d'un an, la secte islamiste, traditionnellement implantée au nord-est du Nigeria multiplie les exactions dans les pays voisins, au Niger, au Tchad, mais également au Cameroun. En privé, le président français a également évoqué le sort de Lydienne Yen-Eyoum. Cette avocate franco-camerounaise condamnée à 25 ans de prison pour détournement de fonds clame son innocence. Le Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU a jugé arbitraire son arrestation.
Politique
Le tout nouveau président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a répondu à nos questions sur la religion musulmane, le salafisme, les conversions à l'islam...
Vidéos A la une
Un cadre d'entreprise décapité, des drapeaux islamistes et une explosion... La France a été à nouveau frappée par le terrorisme, moins de six mois après les attentats de Paris, en janvier 2015. L'attaque a été perpétrée dans un site de gaz industriels en Isère. L'auteur présumé et trois de ses proches ont été arrêtés. Vendredi soir, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a jugé que la France faisait face à un risque terroriste "extrêmement élevé".
Vidéos A la une
Yassin Salhi, le terroriste présumé à l'origine de l'attentat meurtrier perpétré vendredi en Isère, serait "un bon voisin", selon les habitants de Saint-Priest. Dans cette commune située dans la banlieue de Lyon, les administrés sont sous le choc. Personne n'imaginait que Yassin Salhi était capable de décapiter son employeur. C'est pourtant l'un des faits très fortement suspectés par les enquêteurs.
Vidéos A la une
Invité de BFMTV, l'ancien agent de la DGSE Pierre Martinet a indiqué que la décapitation "dans un pays occidental, c'est un symbole plus que fort. Les animaux ne se font pas cela entre eux." La France a été frappée ce vendredi par un nouvel attentat meurtrier sur son territoire, en Isère. Le suspect aurait décapité son employeur avant de tenter de commettre un attentat suicide sur un site de gaz industriels.
Vidéos A la une
Il aurait été décapité par son employé, un terroriste en lien avec la mouvance salafiste. Un chef d'entreprise du Rhône est mort ce vendredi matin dans un attentat en Isère. Sa tête a été retrouvée accrochée au grillage d'un site de gaz industriels. Fernand, collègue et ami de la victime, se souvient d'un homme avec qui "on rigolait bien".
Vidéos A la une
Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a réagi sur BFMTV à l'attentat meurtrier perpétré en Isère ce vendredi, vraisemblablement par un terroriste en lien avec la mouvance salafiste. "Je considère qu'on est en retard sur l'avancée de cette menace terroriste. Un chiffre le caractérise: en 2014, il y avait 600 Français engagés dans des filières jihadistes. Il y en a à la fin du mois de juin 1.800", a regretté Eric Ciotti.
Vidéos A la une
Le procureur de Paris a livré les premiers éléments constatés par les enquêteurs après l'attentat commis vendredi matin en Isère dans une "usine traitant de matières dangereuses". La camionnette utilisée pour perpétrer l'attaque "avait l'habitude de rentrer dans l'usine pour effectuer des livraisons", a indiqué le procureur de Paris. "A 9 h 35, l'exploitation de la caméra permet de voir le fourgon accélérer (pour foncer dans un hangar contenant) de nombreuses bouteilles d'air liquide, d'acétone, et de gaz (...) A 10 heures, les pompiers ont surpris le suspect dans le second hangar alors qu'il était en train d'ouvrir des bouteilles d'acétone (...) A proximité immédiate du véhicule a été retrouvé un couteau, arme qui est en cours d'exploitation (...) Dans l'angle non couvert de la caméra a été retrouvée la tête de la victime accrochée aux grillages de l'usine encadrée par deux drapeaux (...)Aucun élément ne nous permet d'affirmer que le mis en cause était accompagné d'un complice dans l'usine (...) Quatre personnes ont été placées en garde à vue aujourd'hui. Celle du suspect, (...) celle de son épouse, de sa soeur, et d'un autre individu (..) 43 personnes étaient présentes sur le site de l'usine", a indiqué le procureur de Paris.
Vidéos A la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la première "instance de dialogue" du gouvernement avec l'islam. Selon lui, on ne peut pas dire que l'islam en soi pose un problème à la France. Ce qui est un problème, et qui ne doit pas être nié, c'est l'islamisme, la radicalisation qui peut aller jusqu'au terrorisme. Pour combattre cette dérive, il faut absolument que l'islam soit l'allié de la République.
Vidéos A la une
BRUXELLES - 08 JUIN 15 - Seize personnes ont été placées en garde à vue en Belgique lors d'un vaste coup de filet visant deux filières djihadistes tchétchènes présumées. L'une "préparait un attentat dans le pays" et l'autre recrutait notamment des combattants pour la Syrie. L'opération anti-terroriste intervient près de cinq mois après le démantèlement dans la ville de Verviers d'une cellule qui s'apprêtait à commettre de manière imminente, selon les autorités belges, des attentats contre les forces de l'ordre. Au lendemain des attentats de Paris, le niveau de sécurité a été relevé en Belgique, avec le déploiement de l'armée pour protéger des sites sensibles.
Vidéos A la une
C'est un procès peu banal qui oppose un lycée privé musulman sous contrat avec l'Etat à un enseignant démissionnaire à Lille, dans le Nord-Pas-de-Calais. Le professeur de philosophie accuse l'établissement d'être "proche des frères musulmans et du Hamas". L'établissement a porté plainte pour diffamation et injure. Le jugement a été mis vendredi en délibéré au 4 septembre. "Ce sont des gens qui sont maîtres du double langage et qui enfument leur monde. C'est ça que je voulais dénoncer", a exprimé Soufiane Zitouni, le professeur de philosophie poursuivi.
Société
Le directeur de l’hebdomadaire a porté plainte contre X pour des menaces de mort réitérées suite au reportage réalisé sur "les complices de l’islamisme".

Pages

Publicité