Revue du web
Avec Atlantico
À partir de faits et de constats précis (en Europe ou dans les mondes musulmans), Chahdortt Djavann analyse les mécanismes sournois par lesquels l’idéologie islamique s’est créée, s’est insinuée, puis propagée, et comment elle gagne chaque jour plus de terrain en France et en Europe. Elle identifie et nomme les caractéristiques de cette idéologie. Extrait de "Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique" de Chahdortt Djavann, aux Editions Grasset (2/2).
Revue du web
Avec Atlantico
À partir de faits et de constats précis (en Europe ou dans les mondes musulmans), Chahdortt Djavann analyse les mécanismes sournois par lesquels l’idéologie islamique s’est créée, s’est insinuée, puis propagée, et comment elle gagne chaque jour plus de terrain en France et en Europe. Elle identifie et nomme les caractéristiques de cette idéologie. Extrait de "Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique" de Chahdortt Djavann, aux Editions Grasset (1/2).
Revue du web
Avec Atlantico
Nos responsables politiques de gauche et de droite ont-ils vraiment identifié la nature de l'Ennemi et en ont-ils tiré les conclusions qui s'imposent ? Telle est la question à laquelle Alexandre del Valle va tenter de répondre dans une série d'articles consacrés à la pénétration islamiste dans nos sociétés ouvertes.
Revue du web
Avec Atlantico
Tribune de Patrick Karam, président de la CHREDO (Coordination des chrétiens d'Orient en danger) et orateur national de Nicolas Sarkozy en charge notamment des chrétiens d'orient, de retour d'Egypte.
Vidéos A la une
Lundi, un policier et sa compagne ont été tués en région parisienne, par un homme se revendiquant appartenir à l'Etat islamique. Ce qui relance une fois de plus la polémique sur l'effet de l'islam dans notre société. Mais l'on se demande également si le gouvernement est encore apte à nous protéger. Pour Laurent Neumann, il est important de mettre des mots sur chaque situation, mais les propos démagogiques qu'on entend à chaque drame ne sont pas justifiés. Il souhaiterait que les responsables politiques, surtout ceux dans l'opposition, expliquent aux Français que le risque zéro n'existe pas. Eric Brunet, lui, blâme la politique pénale de Christiane Taubira. Sa philosophie de la sanction en France va à l'encontre de la situation actuelle. Il faudrait donc revoir nos mesures de prévention et de sanction. - Bourdin Direct, du mercredi 15 juin 2016, sur RMC.
International
Une attaque au couteau a fait au moins un mort ce mardi matin dans une gare de la région de Munich (Allemagne). Le mobile pourrait être "islamiste". 
Vidéos A la une
Une "minorité" salafiste serait en train de remporter "la bataille idéologique et culturelle" sur l'islam, d'après les déclarations de Manuel Valls lors d'une table ronde sur l'islamisme et le populisme ce lundi. Cette branche rigoriste de la religion musulmane concerne 15.000 pratiquants sur les deux millions de musulmans recensés en France. Issue du sunnisme, elle défend une interprétation fondamentaliste du Coran, sans pour autant prôner la violence pour y parvenir, contrairement au jihadisme.
Vidéos A la une
Comme les Français se rendant place de la République, à Paris, après les attentats du 13 novembre, les Belges, à leur tour touchés par la folie terroriste, sont spontanément venus se recueillir et chercher un peu de chaleur place de la Bourse, à Bruxelles, mardi soir. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
La sociologue Ouissa Kies, qui travaille depuis un an à la prise en charge des personnes radicalisées en prison, nous explique en quoi va consister le programme de déradicalisation mis en place à partir de ce lundi dans deux prisons françaises. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité."
Vidéos A la une
Un Centre d'action et de prévention contre la radicalisation des individus (Capri) a été lancé samedi à Bordeaux pour repérer et prendre en charge les personnes en voie de radicalisation islamiste par un collège d'experts psychologues et de représentants religieux.
Vidéos A la une
Vendredi matin, une prise d'otage a eu lieu à Bamako, la capitale malienne. C'est l'hôtel Radisson qui a été ciblé, essentiellement...
Vidéos A la une
YAOUNDÉ - 3 juillet 2015 - Après l'Angola et le Bénin, François Hollande a achevé vendredi au Cameroun sa tournée éclair en Afrique. Sujet principal de conversation avec Paul Biya, l'inamovible président camerounais, la menace Boko Haram. Depuis plus d'un an, la secte islamiste, traditionnellement implantée au nord-est du Nigeria multiplie les exactions dans les pays voisins, au Niger, au Tchad, mais également au Cameroun. En privé, le président français a également évoqué le sort de Lydienne Yen-Eyoum. Cette avocate franco-camerounaise condamnée à 25 ans de prison pour détournement de fonds clame son innocence. Le Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU a jugé arbitraire son arrestation.
Politique
Le tout nouveau président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a répondu à nos questions sur la religion musulmane, le salafisme, les conversions à l'islam...
Vidéos A la une
Un cadre d'entreprise décapité, des drapeaux islamistes et une explosion... La France a été à nouveau frappée par le terrorisme, moins de six mois après les attentats de Paris, en janvier 2015. L'attaque a été perpétrée dans un site de gaz industriels en Isère. L'auteur présumé et trois de ses proches ont été arrêtés. Vendredi soir, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a jugé que la France faisait face à un risque terroriste "extrêmement élevé".
Vidéos A la une
Yassin Salhi, le terroriste présumé à l'origine de l'attentat meurtrier perpétré vendredi en Isère, serait "un bon voisin", selon les habitants de Saint-Priest. Dans cette commune située dans la banlieue de Lyon, les administrés sont sous le choc. Personne n'imaginait que Yassin Salhi était capable de décapiter son employeur. C'est pourtant l'un des faits très fortement suspectés par les enquêteurs.
Vidéos A la une
Invité de BFMTV, l'ancien agent de la DGSE Pierre Martinet a indiqué que la décapitation "dans un pays occidental, c'est un symbole plus que fort. Les animaux ne se font pas cela entre eux." La France a été frappée ce vendredi par un nouvel attentat meurtrier sur son territoire, en Isère. Le suspect aurait décapité son employeur avant de tenter de commettre un attentat suicide sur un site de gaz industriels.
Vidéos A la une
Il aurait été décapité par son employé, un terroriste en lien avec la mouvance salafiste. Un chef d'entreprise du Rhône est mort ce vendredi matin dans un attentat en Isère. Sa tête a été retrouvée accrochée au grillage d'un site de gaz industriels. Fernand, collègue et ami de la victime, se souvient d'un homme avec qui "on rigolait bien".
Vidéos A la une
Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a réagi sur BFMTV à l'attentat meurtrier perpétré en Isère ce vendredi, vraisemblablement par un terroriste en lien avec la mouvance salafiste. "Je considère qu'on est en retard sur l'avancée de cette menace terroriste. Un chiffre le caractérise: en 2014, il y avait 600 Français engagés dans des filières jihadistes. Il y en a à la fin du mois de juin 1.800", a regretté Eric Ciotti.
Vidéos A la une
Le procureur de Paris a livré les premiers éléments constatés par les enquêteurs après l'attentat commis vendredi matin en Isère dans une "usine traitant de matières dangereuses". La camionnette utilisée pour perpétrer l'attaque "avait l'habitude de rentrer dans l'usine pour effectuer des livraisons", a indiqué le procureur de Paris. "A 9 h 35, l'exploitation de la caméra permet de voir le fourgon accélérer (pour foncer dans un hangar contenant) de nombreuses bouteilles d'air liquide, d'acétone, et de gaz (...) A 10 heures, les pompiers ont surpris le suspect dans le second hangar alors qu'il était en train d'ouvrir des bouteilles d'acétone (...) A proximité immédiate du véhicule a été retrouvé un couteau, arme qui est en cours d'exploitation (...) Dans l'angle non couvert de la caméra a été retrouvée la tête de la victime accrochée aux grillages de l'usine encadrée par deux drapeaux (...)Aucun élément ne nous permet d'affirmer que le mis en cause était accompagné d'un complice dans l'usine (...) Quatre personnes ont été placées en garde à vue aujourd'hui. Celle du suspect, (...) celle de son épouse, de sa soeur, et d'un autre individu (..) 43 personnes étaient présentes sur le site de l'usine", a indiqué le procureur de Paris.
Vidéos A la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la première "instance de dialogue" du gouvernement avec l'islam. Selon lui, on ne peut pas dire que l'islam en soi pose un problème à la France. Ce qui est un problème, et qui ne doit pas être nié, c'est l'islamisme, la radicalisation qui peut aller jusqu'au terrorisme. Pour combattre cette dérive, il faut absolument que l'islam soit l'allié de la République.
Vidéos A la une
BRUXELLES - 08 JUIN 15 - Seize personnes ont été placées en garde à vue en Belgique lors d'un vaste coup de filet visant deux filières djihadistes tchétchènes présumées. L'une "préparait un attentat dans le pays" et l'autre recrutait notamment des combattants pour la Syrie. L'opération anti-terroriste intervient près de cinq mois après le démantèlement dans la ville de Verviers d'une cellule qui s'apprêtait à commettre de manière imminente, selon les autorités belges, des attentats contre les forces de l'ordre. Au lendemain des attentats de Paris, le niveau de sécurité a été relevé en Belgique, avec le déploiement de l'armée pour protéger des sites sensibles.
Vidéos A la une
C'est un procès peu banal qui oppose un lycée privé musulman sous contrat avec l'Etat à un enseignant démissionnaire à Lille, dans le Nord-Pas-de-Calais. Le professeur de philosophie accuse l'établissement d'être "proche des frères musulmans et du Hamas". L'établissement a porté plainte pour diffamation et injure. Le jugement a été mis vendredi en délibéré au 4 septembre. "Ce sont des gens qui sont maîtres du double langage et qui enfument leur monde. C'est ça que je voulais dénoncer", a exprimé Soufiane Zitouni, le professeur de philosophie poursuivi.
Société
Le directeur de l’hebdomadaire a porté plainte contre X pour des menaces de mort réitérées suite au reportage réalisé sur "les complices de l’islamisme".
Vidéos A la une
GARLAND (Texas) - 3 mai 2015 - Un attentat a-t-il été évité de justesse au Texas ? Deux hommes armés ont ouvert le feu dimanche aux abords d'un centre des congrès dans la banlieue de Dallas, où se tenait un concours de caricatures de Mahomet. Les deux assaillants s'en sont pris à un agent de sécurité, ils ont été tués lors d'un échange de tirs avec des policiers. L'agent de sécurité a été transporté à l'hôpital, ses jours ne sont pas en danger. Le concours de caricatures était organisé par l'association "American Freedom Defense Initiative", connue pour ses positions anti-musulmanes. Parmi les invités : Geert Wilders, homme politique néerlandais d'extrême-droite venait de quitter les lieux lorsque la fusillade a éclaté à l'extérieur. Les 300 personnes qui assistaient à l'événement ont été placées en lieu sûr. Plusieurs heures après l'assaut, les corps des deux hommes tués gisaient encore près de leur véhicule. La police soupçonnant des explosifs à l'intérieur a diffusé ces images montrant un appareil de déminage en action. Selon SITE, une organisation spécialisée dans la surveillance de sites islamistes , un homme se revendiquant de l'État islamique a affirmé que l'attaque avait été perpétrée par deux sympathisants du groupe terroriste. La police texane n'a pas pour l'instant confirmé l'information.
Vidéos A la une
ZVORNIK (République serbe de Bosnie) - 27 avril 2015 - Un homme a ouvert le feu lundi dans un commissariat de police dans l'est de la Bosnie. Aux cris d'Allah Akbar, l'assaillant a tué par balles un policier et en a blessé deux autres. L'homme est mort par la suite lors d'un échange de tirs. L'attaque a eu lieu dans la localité de Zvornik dans l'entité des Serbes de Bosnie. Les autorités ont immédiatement dénoncé un acte terroriste. La Bosnie, pays multi-confessionnel comptant près de 40% de musulmans, essentiellement modérés abrite également une frange radicale. Selon les services de renseignements bosniens, 150 ressortissants ont rejoint des groupes djihadistes en Irak ou en Syrie. Une cinquantaine est rentrée en Bosnie.
Vidéos A la une
BARCELONE - 08 avril 2015 - Le coup de filet a démarré tôt dans la matinée. Ce mercredi, la police espagnole a mené simultanément plusieurs perquisitions aux domiciles de personnes soupçonnées d'être liées à l'État islamique. Bilan, dix présumés djihadistes arrêtés dans Barcelone et sa région. Une opération d'envergure qui vise à démanteler des cellules de recrutement de volontaires prêts à combattre en Syrie ou en Irak. Selon les autorités, une centaine d'Espagnols auraient rejoint les rangs de groupes jihadistes, un chiffre relativement faible par rapport aux milliers de Français, Britanniques ou Allemands présents sur place.
Vidéos A la une
GARISSA (Kenya) - 4 avril 2015 - De son groupe d'amis, il explique être le seul survivant. Cet étudiant a réchappé à la terrible attaque menée jeudi à l'aube par un commando d'islamistes shebab à l'université de Garissa dans l'est du Kenya. Visant spécifiquement les chrétiens, les assaillants ont ainsi assassinés 148 jeunes au terme d'une prise d'otages de près de 16 heures. Cheruiot Tiebafy a eu beaucoup de chance. "Je me suis barbouillé du sang de mes collègues, j'ai fait semblant d'être mort. Ils m'ont tourné autour, ils m'ont battu, mais j'étais en vie" explique-t-il. Les autorités kényanes annoncent l'arrestation de 5 personnes en lien avec le massacre. Les shebab qui ont revendiqué l'attaque prétendent venger la minorité musulmane du pays et dénonce l'intervention du Kenya en Somalie depuis 2011. Le groupement terroriste promet d'ores et déjà de nouvelles attaques.
Vidéos A la une
LONDRES - 27 fév 2015 - Sa silhouette noire est devenue tristement célèbre. Le bourreau de l'État islamique, qui apparaît sur plusieurs vidéos de décapitation s'appellerait Mohamed Emwazi. Jeudi, plusieurs médias anglophones dont la BBC et le Guardian ont dévoilé l'identité de celui qui est également surnommé " Jihadi John ". Cette révélation n'a pas été confirmée par les services secrets. Pourtant, les médias ont pris d'assaut les allées paisibles qui bordent la maison parentale dans l'ouest de Londres. Né au Koweït en 1988, Mohamed Emwazi émigre 5 ans plus tard au Royaume-Uni avec toute sa famille. Bon élève, il rejoint même cette université pour suivre des études informatiques. Un profil qui a fait réagir la mère de James Foley, l'un des otages américains décapités par " Jihadi John ". " Il a eu les avantages d'une éducation à l'abri du besoin et pourtant il utilise ses dons et son talent pour une telle haine et une telle brutalité " a déclaré Diane Foley. Les raisons de sa radicalisation demeurent pour l'instant une énigme. Après un voyage en Tanzanie et des contacts poussés avec des extrémistes somaliens, Mohamed Emwazi entre en 2009 dans le radar des services de renseignements britanniques... qui perdent sa trace par la suite. On le retrouve en 2013 en Syrie, " Jihadi John " a définitivement basculé. Selon le témoignage de plusieurs anciens otages, il est devenu un tueur de sang froid.
Vidéos A la une
COPENHAGUE - 24 FEV 2015 - Un peu plus d'une semaine après les fusillades qui ont meurtri le pays, le Danemark enterre ses morts. Sous bonne garde et en présence de la chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt, les funérailles du réalisateur Finn Norrgaard se sont tenues ce mardi à Copenhague. Plus de mille personnes ont assisté à la cérémonie. Finn Nørrgaard, 55 ans, est mort le 14 février dernier lors de l'attaque d'un centre culturel où se déroulait un débat sur la liberté d'expression. Selon des témoins, il aurait été abattu alors qu'il cherchait à désarmer le tueur. Un tueur qui avait ensuite pris d'assaut la synagogue du centre de Copenhague, faisant une victime supplémentaire. Dan Uzan, un Danois de confession juive qui a lui été inhumé la semaine dernière, à l'âge de 37 ans.

Pages

Publicité