Nicolas Sarkozy a pris la plume pour faire part à Bernard Cazeneuve de ses idées pour lutter contre le terrorisme.

Au lendemain des attentats, il avait dit qu’il se tenait à la disposition du gouvernement. Ce jeudi 15 janvier, Nicolas Sarkozy a donc adressé des recommandations au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve afin de partager ses idées en matière de terrorisme.

Lire aussi : Attentats à Paris : une dizaine de personnes interpellées

Selon le chef de l’opposition, "il est indispensable d’aller plus loin" que les mesures qui ont pour le moment été décidées par l’exécutif. En outre, l’ex-chef d’Etat estime que si "certaines des annonces du Premier ministre peuvent recueillir notre assentiment, elles seront encore insuffisante".

Publicité
Parmi les pistes avancées par le chef de l’opposition, la déchéance de nationalité, l’interdiction administrative de retour pour les terroristes binationaux ou encore le rétablissement du crime d’indignité nationale. La création de centre de déradicalisation fait également partie des propositions adressées par Nicolas Sarkozy à Bernard Cazeneuve. Ce dernier a par ailleurs appelé l’ancien président de la République dès la réception du courrier. Ils devront avoir un nouvel entretien téléphonique ce vendredi dans le cadre des multiples consultations auxquelles le ministre de l’Intérieur se consacre ce jour.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité