Une dizaine de personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi dans le cadre de l'enquête portant sur les attentats survenus à Paris la semaine dernière.

Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 janvier, la police a procédé à une dizaine d’interpellations a indiqué une source judiciaire à l’AFP. Selon i-Télé, celles-ci font suites à des perquisitions menées à Montrouge, Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) et Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) aux domiciles de personnes en lien avec Amédy Coulibaly et Chérif Kouachi.

Lire aussi : Les cyberattaques islamistes se multiplient sur les sites français

En tout, 12 personnes ont été placées en garde à vue. Neuf hommes et trois femmes sont ainsi interrogés sur le "possible soutien logistique" qu’ils auraient pu apporter aux terroristes.

Publicité
Ce coup de filet fait suite aux nombreuses filatures et écoutes téléphoniques qui ont été effectuées au lendemain des attentats. En outre, des éléments ADN ont également permis de remonter jusqu’à ces éventuels complices.

En vidéo sur le même thème - Charlie Hebdo : le numéro des survivants 

mots-clés : Djihadistes

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité