Un astéroïde devrait passer très près de la Terre le 26 août 2032. Tellement près qu’il pourrait même heurter notre planète selon les scientifiques russes. Une découverte qui tient déjà les spécialistes en haleine.

C’est la découverte qui a fait monter le taux d’adrénaline des astrophysiciens. Un astéroïde devrait frôler la Terre le 26 août 2032, et si l’on en croit les scientifiques russes, le gros caillou devrait même passer tellement près de chez nous qu’il pourrait s’écraser sur notre planète. Cet astéroïde, baptisé 2013TC135, vient en effet de passer tout près de la Terre et a ainsi pu être identifié par une équipe de scientifiques russes.

Une chance sur 63 000D’après eux, sa trajectoire devrait le ramener aux abords de notre planète d’ici quelques années, où il devrait finir sa course. Le vice-Premier ministre russe a même déclaré sur son compte Twitter que l’astéroïde avait une chance de nous heurter en 2032. Selon les calculs réalisés par les spécialistes, l’impact de l’explosion au moment du choc aurait une puissance équivalente à celle de 2 000 bombes atomiques. Mais la probabilité que ce scénario se réalise serait de 1 sur 63 000, estiment les Russes.

Publicité
Les scientifiques impatients de pouvoir l'observerLes scientifiques de la Nasa se sont également intéressés à 2013TC135, et si la trajectoire de l’astéroïde est jugée « préoccupante », celui-ci devrait plutôt se contenter de frôler la Terre, les Américains avançant « une probabilité de 99,998% » en faveur de ce scénario. Les Américains, eux, se réjouissent déjà de pouvoir étudier ce gros caillou. « C’est une formidable découverte. Nous allons pouvoir observer l’astéroïde durant toute son approche et observer comment il se comporte en passant près de la Terre » a indiqué Don Teoman, scientifique à la Nasa.