Alors que la France entre dans une période de grand froid, la crainte d'une pénurie d'électricité se fait de plus en plus sentir. Mais en cas d'extrémité, des solutions transitoires existent heureusement.

La France va-t-elle manquer d'électricité ces prochains jours ? C'est la question qui agite le pays, qui vient d'entrer à partir de mardi dans une période de grand froid, avec des températures négatives toute cette semaine. Or, chaque degré en moins entraîne une consommation de 2 400 MW supplémentaires, soit la consommation additionnée de Lyon et de Marseille. 

Comme l'indique France Info, "lors d'une journée d'hiver 'normale', notre pays a besoin de 80 gigawatts". Mais ce week-end, l'entreprise Réseau de transport d'électricité (RTE), propriétaire des lignes électriques, prévoit une pointe de consommation à 101 gigawatts.

Comment trouver ces 21 gigawatts manquants ? En partie chez nos voisins allemands qui font tourner leurs centrales thermiques et à charbon. Mais cette solution s'avère limitée car l'Allemagne est elle aussi touchée par la vague de froid, comme les pays d'Europe de l'est qui pourraient se tourner aussi vers elle. 

Des coupures ciblées et des factures en baisse

Publicité
Une seconde solution est à l'étude : la diminution spontanée de la consommation d'électricité des grandes entreprises. Déjà 150 entreprises ont passé un contrat d'"effacement" avec RTE. Treize opérateurs sont chargés par RTE de réaliser ces effacements. Energy Pool en fait partie. "Dans un hôpital, vous avez beaucoup de climatisation et de chauffage. On peut jouer là-dessus sans que personne ne s’en rende compte, explique à France Bleu le PDG d’Energy Pool, Olivier Baud. Vous pouvez aussi couper des fours, une partie de l’éclairage, sans que cela se voie."

En échange, les 150 entreprises qui ont signé un contrat d'effacement électrique verront leur facture électrique baisser de 5 à 20%.

Vidéo sur le même thème : Limiter sa consommation d’électricité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité