Près d’une quarantaine de personnes devront répondre de leurs actes devant le tribunal de Créteil à partir de ce mardi. Elles sont soupçonnées d’avoir participé à un vaste réseau de trafic de drogue à la cité des Boullereaux à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Le lieu était d’ailleurs connu sous le nom de "Shitland".

"DisneyLand", un paradis pour les enfants :  les manèges, les personnages de desseins-animés et les sucreries à portée de mains. Les amateurs de stupéfiants avaient, eux aussi, leur petit coin de paradis situé à  un quart d’heure de Marne-La-Vallée qu’il surnommait "Shitland". La cité des Boullereaux à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) a en effet été pendant longtemps le deuxième plus gros point de vente de cannabis d’Ile-de-France. Le procès d’une quarantaine de personnes soupçonnées d’avoir participé à des degrés divers à ce vaste trafic commence ce mardi et s’achèvera le 12 avril. Un laps de temps durant lequel les magistrats tenteront de percer les mystères de ce "supermarché de shit".

Les habitants de la cité tenus au silenceEntre 2009 et 2011, dealers et clients se sont succédés à la cité des Boullereaux, provoquant l’impuissance des habitants. "Parties communes dégradées, appartements squattés, contrôles permanents des allées et venues", rapporte Métro, ce commerce a mis les nerfs des habitants à rude épreuve. Le marché fonctionnait de telle sorte que les gains journaliers ont été estimés à 30.000 euros. "Nos réquisitions seront lourdes et nous les assortirons de mandats de dépôt et de mandats d'arrêt pour ceux qui ne seraient pas présents", a indiqué le parquet de Créteil, impatient d’en découdre avec cette affaire.

Publicité
Il aura fallu à la police deux interpellations, en avril 2010 et en septembre 2011, après plusieurs mois de travail, pour passer les menottes à une dizaine d’individus. Les habitants de la cité des Boullereaux attendent, quant à eux, beaucoup de ce procès.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité