Dans l'Oise, une fillette de trois ans est entre la vie et la mort après avoir été aspergée de liquide inflammable. Sa mère qui a tenté de l'aider a, elle aussi, été blessée. La voisine, principale suspecte, a été arrêtée.   

Mardi après-midi, à Auneuil dans l'Oise, une petite fille âgée de 3 ans a été gravement brûlée après avoir été aspergée de liquide inflammable. Elle est entre la vie et la mort. Sa mère qui lui a rapidement porté secours a, elle aussi, été blessée. Le parquet a ouvert une enquête. La voisine, principale suspecte, a été arrêtée. Elle pourrait être mise en examen pour tentative de meurtre. 

Personne ne connaissait la voisine 

Au moment des faits, la fillette jouait en compagnie de sa grande sœur de 6 ans devant le domicile d'une voisine. D’après les informations rapportées par le Courrier Picard, elles auraient fait trop de bruit avec leur vélo. "La voisine ne sortait pas de chez elle. Personne ne la connaissait. Ma fille n’avait jamais eu d’histoire avec elle. Sans rien dire, elle a ouvert la fenêtre et a aspergé la petite", a déclaré la grand-mère de la victime.

À lire aussi : Oise : la surprenante raison pour laquelle une enfant de 4 ans a appelé les gendarmes

Une autre voisine a entendu crier et a aperçu la fillette en feu ainsi que sa mère tentant de lui enlever ses vêtements. Elle a alors apporté de l’eau et a appelé les pompiers. Soignée dans un hôpital spécialisé parisien, la petite fille est grièvement blessée, elle a été brûlée au troisième degré. "L'état de santé de l'enfant est extrêmement préoccupant. Sa mère a été, quant à elle, opérée en urgence hier", a annoncé le procureur de Senlis. 

Le quartier se mobilise

Publicité
La suspecte est une femme âgée d’une quarantaine d’années, discrète et qui n’est pas très impliquée dans la vie de quartier. "On la voyait seulement quand elle sortait ses poubelles. Mais ce n'était pas quelqu'un qui faisait des histoires", a raconté le voisinage. 

Sur Facebook, une marche de soutien a été organisée. Elle se déroulera le samedi premier avril à 15 heures. Par ailleurs, une cagnotte a été ouverte sur la plateforme Leetchi. 

En vidéo sur le même thème - Santé : de la peau de poisson pour soigner les grands brûlés