Un homme de 50 ans s’est suicidé devant des enfants dans une école privée du septième arrondissement de Paris, ce jeudi. Les policiers ont rapidement sécurisé les lieux et une cellule psychologique a été mise en place.

Un homme d’une cinquantaine d’années s’est suicidé devant des enfants dans une école privée du septième arrondissement de Paris ce jeudi. Cette école privée sous contrat avec l'Etat se trouve rue du Cler. C'est entre midi et deux que le forcené aurait tenté de pénétrer l'enceinte de école. Les gardiens de l'établissement l'en ont  alors empêché. Selon plusieurs témoins, l'homme était armé d'un fusil de chasse. Bloqué, il aurait ensuite retourné son arme contre lui devant une dizaine d’enfants et un adulte.  Les enfants paniqués ont crié, ce qui a alerté les voisins.

Des circonstances encore flouesL’homme qui s’est introduit dans l’école n’a pas encore été identifié et la panique provoquée par l’évènement a donnée de nombreuses informations contradictoires. Un témoin a par ailleurs assuré que l’homme serait armé d’un révolver. Une petite fille qui a assisté à la scène a également déclaré : "J'ai entendu un coup de pistolet, j'ai vu tout le sang". "J'ai vu aussi que le monsieur il est tombé en arrière quand il s'est tué, c'est horrible", a-t-elle ajouté aux micros d’Europe 1.

Publicité
L’Adjointe à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, s’est rendue sur les lieux du drame, accompagnée de la maire du septième arrondissement, Rachida DatI. Elles ont conjointement déclaré que l'homme n'avait aucun lien avec l'école et également apporté leur soutien aux parents d'élèves. Alors qu’une cellule psychologique a été mise en place, le ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon a annoncé son retour  "en urgence" de Bruxelles pour venir à la rencontre des parents et enfants de l'école.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :