Portée disparue en 1977, une femme morte à 28 ans a été retrouvée dans un grenier, par le fils du propriétaire de la maison venu y faire des travaux.

Un homme de 33 ans est entré le 28 août dernier dans le grenier de son père, dans une maison de Cloppenburg, en Allemagne, comptant y faire quelques travaux. Il s'est retrouvé devant un tas d'os recouvert de feuilles et de paille, encore vêtu de ses nippes et portant plusieurs vestes.

Les policiers, appelés en urgence par le découvreur, ont opéré des analyses sur les dents du squelette. Ils ont établi qu'il s'agissait d'une femme de 28 ans, rapporte Paris Match en citant le journal allemand Bild. Personne, hormis elle, n'avait pénétré dans la pièce depuis 40 ans.

À lire aussi – Gers : mystère autour d'une femme retrouvée morte dans un grenier

Accès de folie

Le détective Josef Schade, repris par Bild, estime après enquête que la femme "est venue s’allonger dans ce grenier et qu’elle y est morte de froid". L'intervention d'une tierce personne dans ce drame n'est pas envisagée.

Publicité
L'âge de la victime évoque une femme disparue le 4 novembre 1977, qui habitait à 5 kilomètres de la maison où elle a été retrouvée. Elle laissait derrière elle un mari mort en 2012 et 3 enfants. Atteinte de trouble psychiatriques, elle s'était déjà volatilisée en 1976 pendant 6 semaines, avant d'être retrouvée dans les bois.

Vidéo sur le même thème – Mexique : deux corps momifiés retrouvés 55 ans après leur disparition