D'énormes fautes de conjugaison ont récemment été repérées par des enseignants dans un manuel scolaire de français. L'éditeur a annoncé qu'il ne comptait pas les corriger.

©Capture Magnard.fr

Un comble. Des enseignants ont récemment alerté l’éditeur d’un manuel scolaire de français de la présence d’énormes fautes de conjugaison dans l'ouvrage. "Je vus, tu vus, il vut, nous vûmes, vous vûtes, ils vurent" peut-on ainsi lire dans Mon cahier de Français 4e publié aux éditions Magnard (une filiale d’Albin Michel), au lieu de "Je vis, tu vis, il vit, nous vîmes, vous vîtes, ils virent".

A lire aussi - Najat Vallaud-Belkacem critiquée après une faute d’orthographe

"Il y a les professeurs qui sont là pour corriger"

Publicité
Le syndicat des correcteurs (SDC) s’est indigné de ces fautes de français et a déploré que "les éditeurs rognent de plus en plus sur les frais de correction". "Il y a les professeurs qui sont là pour corriger", ont rétorqué les éditions Magnard, sans sembler se préoccuper outre-mesure des erreurs contenues dans le cahier. De plus, Magnard a annoncé qu’il ne comptait pas envoyer de correctifs aux enseignants, ni rééditer le manuel avant l’année prochaine, a révélé BFM Business. Pourtant, le ministère de l'Education nationale a bien précisé que les erreurs présentes dans les manuels relèvent de la responsabilité de l'éditeur.

Interrogée sur BFMTV, Florence Benichou, la directrice des relations scolaires de Magnard, a reconnu ne pas savoir comment ces fautes de conjugaison avait pu échapper à leur vigilance.

En vidéo sur le même thème - Education nationale: Najat Vallaud-Belkacem dévoile les nouveautés de la rentrée