Un homme s'est récemment rendu à l'hôpital après avoir coincé son membre viril dans une bouteille en plastique. L'organe, complètement mort, a dû être être coupé.

L'hôpital-école universitaire (équivalent d'un CHU) de Tegucigalpa, au Honduras, a récemment fait face à un cas "insolite", rapporte le chirurgien urologue Dennis Chirinos à la chaîne HCH. Un homme de 50 ans s'est présenté à l'établissement avec... le pénis coincé dans une bouteille !

Frustré par l'absence de partenaire sexuelle dans son existence, le patient avait voulu "soulager ses besoins" en introduisant son organe dans le goulot d'une bouteille en plastique. Malheureusement pour lui, l'orifice était trop étroit et a comprimé la base de son sexe. Le membre du quinquagénaire n'était plus qu'un bout de chair noire et nécrosée quand il s'est présenté aux urgences quatre jours plus tard. Si bien que les médecins ont été contraints de l'amputer.

À lire aussi – Toulouse : à 81 ans, il meurt d'une crise cardiaque devant un film pour adultes

"Moins de quatre heures" pour mourir

Selon le docteur Chirinos, les vaisseaux sanguins ont été comprimés et le sang n'a pas pu être acheminé. Il explique qu'une telle chose peut faire mourir le pénis "en moins de quatre heures".

Publicité
S'il lui est encore possible d'uriner, l'homme ne pourra plus jamais avoir de relations sexuelles. Le cas n'est cependant pas nouveau pour Dennis Chirinos, qui avait rencontré un homme ayant coincé son sexe dans une bouteille en verre, quatre ans plus tôt.

Vidéo sur le même thème – Obesssion japonaise : le pénis sous toutes ses formes

Publicité