Des explosions de gaz ont eu lieu mercredi en fin de journée sur le toit d’un immeuble d’habitation de Suresnes (Hauts-de-Seine) à la suite d’un incendie. Aucun blessé ne serait à déplorer.

Plus de peur que de mal. Un feu de toiture s’est déclaré mercredi après-midi sur le toit d’un immeuble d’habitation de Suresnes en Seine-Saint-Denis. L’incendie a non seulement provoqué une grosse et impressionnante fumée noire mais également donné lieu à des explosions de gaz. "Nous avons reçu une demande de secours à 14h42 et nous avons envoyé 17 engins, 62 sapeur-pompiers et une équipe médicale. Un lycée à proximité est en cours d’évacuation », a expliqué à 20 Minutes le lieutenant-colonel Frédéric Grosjean, porte-parole adjoint des pompiers. Celui-ci a par ailleurs précisé : "Il n’y a aucun blessé. Le feu, dont l’origine est accidentelle et vient du chantier sur ce toit de l’immeuble d’habitation est en cours d’extinction".

Publicité
Des bouteilles de gazLe lieutenant-colonel Grosjean a poursuivi en indiquant à France 3 qu’ "il y a eu au moins quatre explosions puis le toit a pris feu. Ce sont des bouteilles de gaz utilisées pour isoler les 200m2 de toiture  qui seraient à l’origine du sinistre". Interrogée par 20 Minutes, la préfecture de police de Paris a, quant à elle, déclaré que "l’incendie d’un pavillon contenant des bouteilles d’acétylène" serait à l’origine des explosions. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité