A Argèles-Gazost (Hautes-Pyrénées), la gendarmerie a fait circuler le portrait-robot d'un homme, dans le cadre d'une enquête sur l'agression d'une petite fille.

Lundi, la gendarmerie d'Argèles-Gazost, dans les Hautes-Pyrénées, a diffusé le portrait-robot d'un individu qui détiendrait des informations sur l'agression d'une petite fille de 13 ans. Dans le cadre de l'enquête sur cette agression survenue le 13 décembre 2016 à Pierrefitte-Nestalas, une petite commune de la région, le parquet de Tarbes a autorisé sa diffusion, notamment sur les réseaux sociaux, dans le cadre d'un appel à témoins.

Un portrait-robot partagé plusieurs milliers de fois sur Facebook

Publicité
Les internautes ont visiblement été sensibles à cette affaire puisque la photo a déjà été partagée plusieurs milliers de fois depuis lundi matin. La gendarmerie de la région invite toute personne reconnaissant cet individu à la contacter au numéro indiqué (05 62 90 41 30).

 En vidéo sur le même thème : On peut maintenant dresser votre portrait-robot à partir de votre ADN

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité