Une semaine après la découverte du cadavre d’une enfant d’un an et demi au large de Berck-sur-Mer, l’appel à témoins lancé pour tenter de retrouver sa mère a permis de récolter deux témoignages. Cette femme demeure cependant toujours introuvable.

©AFP

Où est la mère de l’enfant retrouvée noyée au large de Berck-sur-Mer la semaine dernière ? Comment sa fillette est-elle décédée et pourquoi n’a-t-elle alerté personne ? Sept jours après que la dépouille de cet enfant a été trouvée en mer par des pêcheurs de crevettes, les enquêteurs travaillent d’arrache-pied pour tenter de retrouver celle qui l’aurait mise au monde. Selon les premiers éléments recueillis, la mère serait "âgée d’une trentaine d’années" et "s’exprimerait en langue française". Cette femme noire porterait également des lunettes de vue.

Elle aurait quitté son hôtel sans l’enfant

Son lien de parenté avec l’enfant a notamment pu être confirmé grâce au témoignage d’un hôtelier qui l’a reconnue dans l’appel à témoins qui a été lancé par les enquêteurs. Ces derniers ont ensuite pu prélever des échantillons d’ADN dans la chambre qu’elle avait occupée et les comparer avec ceux prélevés sur la petite dépouille. L’hôtelier aurait par ailleurs rapporté que la femme était plutôt calme et qu’elle aurait quitté son établissement seule, sans enfant. "Elle m'a dit qu'un parent devait venir chercher l'enfant dans la soirée. (...) C'était intriguant, sur le moment, j'ai trouvé ça suspect", a-t-il expliqué à Europe 1. Des caméras de vidéosurveillance de la gare du Nord, à Paris, ont filmé la mère en compagnie de l'enfant, mardi 19 novembre, alors qu'elles partaient pour Berck. Le lendemain, jour du retour, la mère apparaît cependant seule sur les images. 

Un autre témoin a par ailleurs indiqué avoir pris le bus avec la mère de l’enfant. Cette femme âgée d’une cinquantaine d’années a même assuré avoir échangé quelques mots avec elle. Cette dernière lui aurait même confié le nom de sa fille. "Elle a témoigné qu'elle était bien avec elle (dans le bus) et a reconnu cette personne sur les photos", a déclaré le procureur de Boulogne-sur-mer, Jean-Pierre Valensi, avant d’ajouter : "C'est une toute petite avancée, mais c'est une avancée grâce à la presse et au numéro vert".

Publicité
"Une femme mûre, relativement coquette"D’autres personnes ont, quant à elle, affirmé avoir croisé la mère et son enfant dans la rue. "Elle m’a interpellé dans la rue avec la poussette et le bébé qui pleurait. C’était une femme qui avait une certaine distinction. Une femme mûre, relativement coquette", a précisé l’un d’entre eux. L’autopsie pratiquée sur le corps de l’enfant a révélé qu’elle était décédée d’un "œdème pulmonaire consécutif à une noyade". Homicide volontaire ou accident, les enquêteurs ne négligeaient actuellement aucune piste.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité