Dans l'affaire de la disparition des Troadec à Orvault, de nouveaux éléments viennent d'être découverts près de Brest, en Bretagne. Il s'agit d'objets appartenant à un des membres de la famille.

On les appelle désormais les "disparus d'Orvault". La famille Troadec est en effet portée disparue depuis le 16 février. Alors que la piste du drame familial est de plus en plus privilégiée, de nouveaux éléments viennent d'être découverts. Le pantalon et la carte Vitale de la fille cadette, Charlotte, ont été retrouvés mercredi matin à Dirinon, dans le Finistère, rapporte Le Parisien.

Une joggeuse aurait retrouvé ces affaires appartenant à la jeune fille âgée de 18 ans dans un bois de la commune bretonne, à près de 300 kilomètres du domicile familial. Une équipe de techniciens est immédiatement arrivée sur place afin de placer les objets sous scellés. Un périmètre de sécurité a également été établi autour de la zone.

La fille intrigue les enquêteurs

Une découverte d'autant plus troublante que Charlotte Troadec est la seule de la famille dont aucune trace de sang n'avait été découverte dans la maison lors des analyses effectuées en début de semaine. De nouveaux prélèvements effectués mercredi après-midi n'ont toujours pas permis de mettre en évidence la présence de l'ADN de la jeune fille. "A ce stade, nous avons des traces de sang des parents et du fils, mais pas de la fille", a précisé le procureur de la République de Nantes.

Publicité
Décrite comme "discrète et souriante" par ses amis, la jeune fille était étudiante en BTS sanitaire et sociale dans un lycée de la région vendéenne. Elle était rentrée à Orvault pour les vacances scolaires. Cette découverte n'apporte pas la preuve que Charlotte est encore en vie, mais contribue plutôt à obscurcir encore plus l'affaire. Après le père et le fils, c'est désormais la fille qui intrigue les policiers.

En vidéo sur le même thème : L'affaire d'Orvault

Publicité
Publicité