D’après les chiffres du Figaro, 33 viols par jour sont déclarés en France. En l'espace de 5 ans 18% de viol en plus ont été dénoncés.

Le quotidien révèle des chiffres effrayants, en l’espace de cinq ans 18% de viol en plus ont été enregistrés. En 2010, 10 762 viols ont été recensés contre 12 700 en 2014. En France, 33 plaintes pour viol sont déclarées chaque jour, ce qui fait en moyenne un viol toute les 40 minutes. "Les viols sur mineurs ont grimpé, dans le même temps de plus de 20% (de 5 751 à 6 936 faits répertoriés)", rapporte le Figaro

Des chiffres à nuancer

Mais ces chiffres ne reflètent pas la réalité puisque selon Christophe Soullez, directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, seulement 10% des viols en France feraient l’objet d’une plainte. Et ces données comptabilisent seulement les "affaires signalées aux autorités et transmises aux parquets", précise le quotiden. Or, bien souvent, toutes ces affaires ne sont pas poursuivies, fautes de preuves ou d’indices.

Concernant les viols sur mineur, la grande majorité des victimes mettent en moyenne 16 ans pour parler et beaucoup restent silencieuse : 80% des agresseurs sont des personnes connues de la victime, ce qui peut expliquer ce long silence.

"Il est difficile de dire aujourd’hui si ce sont les actes ou la révélation de ces actes qui explique l’inflation statistique de ces dernières années", explique le spécialiste.

Publicité
Le classement des départements qui recensent le plus de viol place la Guyanne en tête, avec un viol annuel pour 2000 habitants. La Martinique et la Guadeloupe sont en deuxième et troisième position. La capitale, Paris, est 4ème avec 600 viols déclarés en 2014. "La capitale reste un cas à part, étant donné l’importance des flux de population qui la sillonnent, des banlieusards aux touristes par millions", précise le journal. Les département qui suivent sont la Sarthe, l’Yonne, l’Orne et le Loiret.

Vidéo sur le même thème - Nord-Pas-De-Calais : un surveillant de collège soupçonné de viol sur 9 adolescentes 

Publicité
Publicité