Isobel Bowdery fait partie des personnes qui ont été prises en otages au Bataclan vendredi dernier. Survivante de cette tuerie qui a fait plus de 80 morts, elle a raconté comment elle s’en était sortie sur Facebook. Un témoignage fort partagé des milliers de fois.

©Capture Facebook

A 22 ans, Isobel Bowdery a connu l’enfer. La jeune Sud-africaine était à Paris vendredi dernier et assistait au concert des Eagle of Death Metal au Bataclan lorsque les terroristes ont fait feu dans la salle. Alors que plus de 80 personnes ont été tuées dans ce véritable bain de sang, la jeune femme s’en est sortie. Dans un long message publié sur Facebook, elle a raconté comment.Son témoignage a dépuis été partagé plus de 500 000 fois.

Elle a fait la morte pendant plus d’une heure "C’était seulement un vendredi soir à un concert de rock. L’ambiance était bonne, tout le monde dansait et souriait", a-t-elle d’abord écrit. "Quand ils (les terroristes, ndlr) sont arrivés par la porte principale et ont commencé à tirer, on a naïvement pensé que cela faisait partie du spectacle", a-t-elle ensuite expliqué, ajoutant : "des dizaines de personnes ont été tuées juste devant moi (…) Les mares de sang sur le sol (…) les cris des hommes qui tenaient les corps sans vie de leur copine".

"Choquée et seule", Isobel Bowdery a ensuite eu une idée qui lui a sans doute sauvé la vie : elle s’est allongée au sol et a fait semblant d’être morte. "Pendant plus d’une heure", la jeune femme est ainsi restée couchée. "Retenant ma respiration, essayant de ne pas bouger, de ne pas pleurer, de ne pas donner à ces hommes la peur qu’ils voulaient voir", a-t-elle écrit. A propos des terroristes, elle se souvient également de la manière dont "ils ont méticuleusement visé et tiré sur les gens dans la fosse" et ce, « sans aucune considération pour la vie humaine".

Publicité
De cette terrible soirée, Isobel Bowdery a, en plus de ses affreux souvenirs, gardé le t-shirt qu’elle portait ce soir-là. Elle en a même pris une photo qu’elle a jointe à son texte sur Facebook. Sur l’image, on peut voir le haute blanc maculé de taches rouges sang (cf. photo ci-contre).

En vidéo – Attentat au Bataclan : la vidéo des premiers tirs

mots-clés : Temoignage

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité