Dimanche, Dominique Strauss-Kahn et sa compagne Myriam L'Aouffir étaient dans les tribunes du court Philippe-Chatrier lors de la finale de Roland Garros. L'occasion de faire le point sur la situation du couple. 

C'est elle qui a accompagné Dominique Strauss-Kahn dans sa traversée du désert. Myriam L'Aouffir, 47 ans, est actuellement à la tête de sa société de communication Daenery's. Son idylle avec DSK avait été révélée à leur insu par VSD en septembre 2012. Un an plus tard, le couple avait finalement décidé d'officialiser leur relation sur le tapis rouge du festival de Cannes.

A lire aussi : DSK : pourquoi il ne voit plus son fils caché

Depuis, le couple se fait discret mais s'offre quelques apparitions médiatiques notamment lors d'évènements officiels comme Roland-Garros ou des matchs de football au parc de Princes. Ils vivent partagés entre le XIVe arrondissement de Paris et le Maroc (le pays natal de Myriam L'Aouffir), où ils se sont fait construire une villa.

Elle gère sa communication 

Myriam L'Aouffir a débuté sa carrière à France Télévision. Aujourd'hui, avec sa propre agence, c'est elle qui semble avoir repris le flambeau de la communication de l'ancien directeur de Fonds Monétaire International (FMI). Il y a un an, elle avait notamment orchestré l'arrivée de DSK sur le réseau social Twitter.

L'ancien favori à la course à la présidentielle de 2012  est pourtant loin d'avoir pris sa retraite. Depuis son départ forcé du FMI, l'expert en économie s'est reconverti en consultant international mais s'exprime très rarement pour donner son avis en politique. Il l'a fait en décembre dernier en proposant plusieurs pistes à suivre pour aboutir à un accord à l'issue de la COP21. En 2013, DSK a également intégré le conseil de surveillance de la Banque russe de développement des régions (BRDR), puis il avait rejoint le gouvernement serbe en tant que conseiller économique.

Publicité
Dans sa vie privée, une de ces anciennes aventures extraconjugales a révélé en décembre dernier qu'il aurait un fils caché de cinq ans. Elle lui demande une pension alimentaire de 8 000 euros par mois.

En vidéo sur le même thème : Anna Cabana: "Quand DSK m'a draguée en pleine affaire Carlton" 

Publicité