Le chauffard impliqué dans l’accident qui a coûté la vie à deux policiers de la BAC parisenne jeudi matin n’était pas en possession du permis de conduire. Plus l'enquête avance et plus les charges semblent s’accumuler contre lui.

Le jeune homme de 22 ans, dont le 4X4 Range Rover noir a percuté jeudi matin un véhicule de police, entraînant la mort de deux officiers, était déjà connu des services de police. Alors que le soir du drame le chauffard conduisait sans permis, le procureur de la République de Paris, François Molins, a indiqué qu'il avait déjà été condamné six fois dont cinq pour délits routiers. Le conducteur roulait par ailleurs avec 1,4 gramme d’alcool par litre de sang au moment de l'accident. La nuit du drame, il rentrait d’une virée très alcoolisé avec un ami. Les deux jeunes gens avaient passé leur soirée de mercredi dans un établissement de la capitale. Le 4X4 était un véhicule de location.

Publicité
Il n'aurait pas tenté de feiner" Aucune trace de freinage n’a été retrouvée sur les lieux", a également précisé François Molins. Le drame a couté la vie à deux officiers de la BAC de nuit: Boris Voelckel, 32 ans, et Cyril Genest, 40 ans. Tous deux étaient mariés et père de famille. Le troisième passager du véhicule accidenté, âgé de 54 ans, est actuellement encore la vie et la mort. "Je ne doute pas que la justice sera sévère, impitoyable", a déclaré Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, dans les locaux de la brigade de nuit. Le jeune chauffard a été placé en garde à vue dès jeudi pour "homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité