Brigitte Macron dévoilera le nom du bébé panda du zoo de Beauval ce lundi. Toutefois, ce n'est pas la Première dame qui a pu le choisir.

Si Brigitte Macron doit dévoiler le prénom du bébé panda du zoo de Beauval ce lundi, il s’avère que ce n’est pas elle qui l’a choisi. Et pour cause, Jérôme Pouille, spécialiste français des pandas, a confié, dans une interview accordée à 20minutes, que la Première dame ne tiendra que le rôle de marraine. C'est en réalité à la Première dame chinoise, Peng Liyuan, qu'il revient de choisir le prénom de l’animal, comme le précise l'expert.

Né le 25 juin 2016, Mini Yuan ZI (nom temporaire choisi en référence à son père Yuan Zi), comme tous les autres bébés pandas, n'a le droit à un vrai prénom qu'au moment de son 100e jour. C'est une tradition dans la culture chinoise, comme l’explique Jérôme Pouille : "la Chine ne nomme pas ses bébés pandas tant qu’ils n’ont pas dépassé les 100 jours, cap en dessous duquel la santé de l’animal reste fragile malgré les progrès de la médecine vétérinaire". Le zoo de Beauval a d'ailleurs posté un tweet indiquant que le prénom de bébé sera communiqué dans l'après-midi.

Le choix du prénom se fait différemment selon les zoos

Le prénom Mini Yuang Zi a été imposé, pour le moment, par le Centre de recherche et de reproduction de pandas géants de Chegdu, en Chine, endroit d’où viennent les parents de l’animal. 

Publicité
Mais cela se fait selon aussi les préférences des zoos, comme l’indique le spécialiste : "Des zoos font parfois le choix de soumettre au vote des internautes une présélection de cinq ou six noms. Au Japon, des parcs animaliers ont aussi opté pour le processus inverse, en demandant aux internautes de leur proposer des noms soumis ensuite à un comité de sélection et toujours avec une validation par les autorités chinoises". Le spécialise précise d'ailleurs que la Chine reste aujourd'hui propriétaire des pandas vivant dans des zoos dans le monde. 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité