Selon une information de Valeurs Actuelles, la société de communication et d’événementiel Bygmalion serait en liquidation judiciaire.

Les scandales judiciaires entre Bygmalion, l’UMP, France Télévisions ou encore les Balkany, ont-ils eu raison de la société ? C’est ce que laisserait penser une information de Valeurs Actuelles selon laquelle la société de communication Bygmalion serait en liquidation judiciaire. La procédure aurait même été faite auprès du Tribunal de commerce de Paris jeudi à la demande du PDG de Bygmalion, Guy Alvès.

• Lire aussi : Affaire Bygmalion : nouveau coup de sang de Patrick Balkany

Une liquidation pour la transparence ?

La société de communication et d’évènementiel Bygmalion a été mise en cause pour la surfacturation présumée de ses contrats de communication auprès de l’UMP lors de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. L’entreprise est également soupçonnée d’avoir versé des rétro-commissions à Patrick de Carolis, à l’époque PDG de France Télévisions, en échange de l’attribution d’un marché à la société. Elément troublant, le créateur de Bygmalion, Bastien Millot, était le bras droit de Patrick de Carolis.

Publicité
Si la liquidation judiciaire a bien été demandée, le Tribunal de commerce devrait nommer prochainement un liquidateur judiciaire. Ce dernier aura ainsi accès à la totalité des factures, des contrats et des comptes bancaires depuis la création de l’entreprise. L’occasion de découvrir le fin mot de l’histoire de toutes les affaires Bygmalion.

A voir sur ce thème : les aveux de Jérôme Lavrilleux sur la surfacturation entre Bygmalion et l'UMP