Le corps d’une femme d’une cinquantaine d’années a été retrouvé par la police à l’arrière d’une camionnette, samedi dernier à Bordeaux. Son décès remonterait à plusieurs semaines.

Les policiers de Bordeaux ont faire une macabre découverte, samedi dernier, à proximité de la gare Saint-Jean. Le corps d’une femme âgée d’une cinquantaine d’années a été retrouvé en état avancé de décomposition, à l’arrière d’une camionnette. Sa mort remonterait à plusieurs semaines, rapporte France Bleu Gironde.

Une habitante du voisinage avait signalé la présence du véhicule, garé depuis un certain temps devant chez elle, sur le quai de Paludate.

A lire aussi- Corps retrouvé à Oléron : l'ADN confirme qu'il s'agit d'Alexia, 15 ans, disparue en février

La victime vivait en grande précarité

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime vivait dans sa voiture. En effet, de nombreux vêtements et papiers d’identités étaient présents dans l’habitacle, ainsi que les clés du véhicule. Elle avait même installé un système de sécurité pour bloquer l’entrée de l’intérieur avec une chaînette.

La quinquagénaire semblait vivre dans une grande précarité, selon le parquet de Bordeaux. Ses proches, inquiets de ne plus avoir de nouvelles, avaient également donné l’alerte.

Publicité
Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Bordeaux pour déterminer les causes et la date exacte du décès. L’hypothèse criminelle semble toutefois être écartée, précise France Bleu Gironde.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :